La célèbre sociologue d’origine syrienne, Wafa Sultan, vient de publier l’un des points de vue le plus cinglants concernant la situation à Gaza. Elle plonge aux origines de l’islam pour expliquer le conflit entre deux conceptions diamétralement opposées : la culture de la vie contre la culture de la mort.

wafa sultan

(…) Puisqu’il m’importe peu de satisfaire les uns, de défendre les autres ou d’éviter la colère des troisièmes, je peux dire que le Hamas n’est qu’une sécrétion islamique terroriste dont le comportement irresponsable à l’égard de sa population l’empêche de se hisser au niveau du gouvernement. Mais ceci est conforme à l’habitude, puisque, à travers l’histoire de l’islam, jamais une bande de criminels islamistes n’a respecté ses administrés.

(…) Je ne prétends pas défendre Israël, puisque les Juifs ne m’ont pas demandé mon avis quant à leur terre promise. S’ils me demandent mon avis, je leur conseille de brûler leurs livres sacrés et de quitter la région et de sauver leur peau. Car les musulmans constituent une nation rigide exempte de cerveau. Et c’est contagieux. Tous ceux qui les fréquentent perdent la cervelle… Avant la création de l’État d’Israël, l’histoire n’a jamais mentionné une guerre impliquant les Juifs, ni qu’un Juif ait commandé une armée ou mené une conquête. Mais les musulmans sont des combattants, des conquérants et leur histoire ne manque pas d’exemples et de récits de conquêtes, de morts, de tueries, de razzias… Pour les musulmans, tuer est un loisir. Et s’ils ne trouvent pas un ennemi à tuer, ils s’entretuent entre eux.

Il est impossible pour une nation qui éduque ses enfants sur la mort et le martyre, pour plaire à son créateur, d’enseigner en même temps l’amour de la vie. La vie a-t-elle une valeur pour une société qui inculque à ses enfants qu’ils doivent tuer ou être tués pour aller au Paradis ?

(…) Depuis le début de l’opération israélienne contre Gaza, je suis bombardée de courriers électroniques venant de lecteurs musulmans qui me demandent mon avis sur ce qui se déroule à Gaza. Je ne suis pas concernée par ce qui s’y passe, mais je suis intéressée par les motivations qui animent ceux qui m’écrivent. Je suis convaincue que ce qui les motive n’est pas la condamnation de l’horreur, ni la condamnation de la mort qui sévit à Gaza. Car, si la motivation était réellement la condamnation de la mort, ces mêmes lecteurs se seraient manifestés à d’autres occasions où la vie était menacée.

Ceux qui condamnent le massacre de Gaza, par défense de la vie en tant de valeur, doivent m’interroger sur mon avis à chaque fois que cette vie-valeur était menacée. Plus de 200.000 musulmans Algériens ont été massacrés par d’autres musulmans Algériens ces quinze dernières années, sans qu’aucun musulman ne s’en émeuve.

Des femmes Algériennes violées par les islamistes ont témoigné et raconté que leurs violeurs priaient Allah et imploraient son Prophète avant qu’ils ne violent leurs victimes. Mais personne ne m’a demandé mon avis.

Plus de 20.000 citoyens syriens musulmans avaient été massacrés par les autorités (Hama en 1983) sans qu’aucun musulman ne réagisse et sans qu’aucun ne me demande mon avis sur ces massacres étatiques. Des musulmans se sont fait exploser dans des hôtels jordaniens tuant des musulmans innocents qui célébraient des mariages, symboles de la vie-valeur, sans qu’aucune manifestation ne soit organisée à travers le monde, et sans qu’on ne me demande mon avis.

En Égypte, des islamistes ont récemment attaqué un village copte et ont massacré 21 paysans, sans qu’un seul musulman ne dénonce ce crime. Saddam Hussein a enterré vivants plus de 300.000 chiites et kurdes, et en a gagé beaucoup plus, sans qu’un seul musulman n’ose réagir et dénoncer ces crimes. Au plus fort des bombardements de Gaza, une femme musulmane, fidèle et pieuse, s’est fait exploser en Irak dans une mosquée chiite, tuant une trentaine d’innocents, sans que les médias ou les musulmans ne s’en émeuvent. Il y a quelques mois, le Hamas avait aussi tué onze personnes d’une même famille palestinienne, accusées d’appartenir au Fatah, sans que des manifestations ne soient organisées en Europe ou dans le monde arabe, et sans qu’aucun lecteur ne m’écrive et ne m’envoie ses protestations.

Ainsi, la vie n’a pas de valeur pour le musulman. Sinon, il aurait dénoncé toute atteinte à la vie, quelle qu’en soit la victime. Les Palestiniens et leurs soutiens dénoncent les massacres de Gaza, non pas par amour de la vie, mais pour dénoncer l’identité des tueurs.

Si le tueur était musulman, appartenant au Hamas ou au Fatah, aucune manifestation n’aurait eu lieu. (…) CNN a diffusé un documentaire sur Gaza montrant une femme palestinienne qui se lamentent et crient : mais qu’ont fait nos enfants pour être tués comme ça ? Mais qui sait. Peut-être qu’il s’agit de la même Palestinienne qui se réjouissait il y a deux ans quand l’un de ses fils s’était fait exploser dans un restaurant de Tel-Aviv et qui disait souhaiter que ses autres enfants suivent le même exemple et devenir martyrs.

Mais quand l’idéologie et l’endoctrinement sont d’une telle bassesse, il devient normal que cette Palestinienne perde toute valeur à la vie. Sinon, elle pleurerait ses enfants de la même façon qu’ils se tuent dans un attentat suicide à Tel-Aviv ou sous les bombes israéliennes. Car, la mort est la même quelles qu’en soient les circonstances, et elle demeure rejetée, et au contraire, la vie mérite d’être vécue et pleurée.

Dans ce cas, comment puis-je me solidariser avec une femme qui lance les youyous de jouissance quand l’un de ses enfants se fait exploser contre les juifs, et qui pleure quand les juifs tuent ses autres enfants ? Mais l’idéologie enseigne aux musulmans que tuer ou être tué permet au fidèle de gagner le paradis. Dans ce cas, pourquoi pleurer les Gazaouis alors qu’ils n’ont pas bougé le petit doigt pour les Irakiens, les Algériens, les Égyptiens ou les Syriens pourtant musulmans ?

(…) Après ce qui précède, je suis certaine que ceux qui m’écrivent et me demandent mon avis sur ce qui se passe à Gaza cherchent à me faire dire ce qu’ils peuvent utiliser pour m’incriminer et me condamner, ou pour me faire dire ce qu’ils ne peuvent exprimer eux-mêmes.

(…) Borhane, un jeune palestinien de 14 ans, a perdu il y a une dizaine d’années ses bras, ses jambes et la vue dans l’explosion d’une mine en Cisjordanie. La communauté palestinienne aux États-Unis s’est mobilisée pour lui venir en aide et financer son hospitalisation dans l’espoir de sauver ce qui pouvait l’être. Lors d’un dîner de bienfaisance organisé à son profit en Californie, la plus riche Palestinienne des États-Unis s’est présentée en grande fourrure, et a qualifié Borhane de héros. Elle s’est adressée à ce bout de chair immobile et inerte : Borhane, tu es notre héros. Le pays a besoin de toi. Tu dois retourner dans le pays pour empêcher les sionistes de le confisquer… Mais l’hypocrisie de la Palestinienne la plus riche des États-Unis l’empêche d’envoyer ses propres enfants défendre la Palestine contre les sionistes. Exactement à l’image des chefs du Hamas qui demandent les sacrifices à Gaza, mais restent à l’abri à Damas et à Beyrouth.

(…) La guerre contre Gaza est certes une horreur. Mais elle a le mérite de dévoiler une hypocrisie inégalée dans l’histoire récente de l’humanité. Une hypocrisie qui distingue les Frères Musulmans syriens qui annoncent abandonner leurs activités d’opposition, pour resserrer les rangs contre les sionistes. Mais ces Frères musulmans ont-ils le droit d’oublier les crimes du régime commis contre les leurs à Hama, Homs et Alep ? Avant de se réconcilier avec le régime pour lutter contre les sionistes, ces Frères musulmans ont-ils dénoncé les crimes commis par leurs alliés et partenaires (dans la confrérie) en Algérie et en Irak ? Ont-ils dénoncé la mort de centaines de milliers de chiites en Irak sur le pont des oulémas à Bagdad, pulvérisé par l’un des vôtres conformément aux enseignements de votre religion de la paix et de la miséricorde ? Avez-vous une seule fois dénoncé les exactions contre les chrétiens en Irak ? Ou contre les Coptes en Égypte ?

Votre hypocrisie nous empêche de croire vos sentiments à l’égard des enfants de Gaza, puisque vous êtes responsables du pire. (…) Essayons d’imaginer ce que le Hamas aurait fait du Fatah, et des autres, s’il possédait la technologie et les armes d’Israël ? Essayons d’imaginer ce que l’Iran aurait fait des sunnites de la région, s’il détenait les armes modernes que possède Israël ? Ce serait sans doute le massacre garanti.

(…) J’ai récemment rencontré un religieux hindou en marge d’une conférence consacrée à la guerre contre le terrorisme. Il m’a dit : « toutes les guerres se sont déroulées entre le bien et le mal. Sauf la prochaine, elle doit se dérouler entre le mal et le mal ». N’ayant pas compris ses propos, je lui ai demandé des explications. Il m’a dit : « Je suis contre la présence américaine en Irak et en Afghanistan. Si les États-Unis veulent gagner la guerre contre les islamistes, ils doivent se retirer et laisser les deux pôles du mal s’entretuer. Les sunnites et les chiites étant nourris sur la haine vont se battre et se neutraliser ».

Tirant la conclusion de ces mots remplis de sagesse, on peut dire qu’Israël contribue aujourd’hui, inconsciemment, au succès de l’islam. En s’attaquant à Gaza, Israël pousse les musulmans à se solidariser et à surpasser leurs divergences. Et septembre noir en Jordanie est encore dans tous les esprits

(…). Les exactions dont sont capables les Arabes et les musulmans dépassent toute imagination. Un char jordanien avait écrasé un Palestinien, puis le conducteur du char est descendu de son blindé et a bourré la bouche de sa victime avec un journal… Un comportement qu’aucun militaire israélien n’a eu à Gaza.

Aussi, pendant les massacres de Hama en Syrie, des militants des Frères musulmans trempaient leurs mains dans le sang des victimes pour écrire sur les murs : Allah Akbar, gloire à l’islam. Je n’ai jamais entendu qu’un juif ait écrit avec le sang d’un autre juif des slogans à la gloire du judaïsme. Je le dis avec un pincement au cœur : pour sauver l’humanité du terrorisme, il faut que le monde libre se retire et qu’il laisse les musulmans s’entretuer. (…) Je me souviens quand j’étais étudiante à l’université d’Alep, et quand l’ancien ministre syrien de la Défense Mustapha Tlass était venu nous rencontrer. Dans un élan d’hypocrisie, Tlass nous avait dit qu’« Israël craint la mort et la perte d’un de ses soldats lui fait peur et mal. Mais nous, nous avons beaucoup d’hommes et nos hommes ne craignent pas la mort ». Là réside la différence entre les deux conceptions et les deux camps, et le témoignage de Tlass semble avoir inspiré les dirigeants du Hamas aujourd’hui.

Ainsi, l’extermination de tous les enfants de Gaza importe peu aux dirigeants islamistes et du Hamas, la vie n’ayant aucune valeur pour eux. Ils se réjouissent simplement de la mort de quelques soldats israéliens. Pour les islamistes, l’objectif de la vie est de tuer ou de se faire tuer pour gagner le paradis. La vie n’a donc aucune valeur. (…) Si le Prophète Mohammed savait que le Juif allait voler un jour à bord des F-16, il n’aurait pas commandé à ses disciples de tuer les juifs jusqu’au jour dernier. Mais ses disciples doivent modifier cette idéologie par pitié pour les générations futures, et pour sauver leur descendance et lui préparer une vie meilleure, loin de l’idéologisation de la mort.

Les musulmans doivent commencer par se changer, pour prétendre changer la vie. Ils doivent rejeter la culture de la mort enseignée et véhiculée par leurs livres. C’est seulement quand ils y parviendront qu’ils n’auront plus d’ennemis. Car celui qui apprend à aimer son fils plus qu’à haïr son ennemi appréciera mieux la vie. Aussi, jamais la terre ne vaut la vie des personnes, et les Arabes sont le peuple qui a le moins besoin de la terre. Mais paradoxalement, c’est le peuple qui déteste le plus la vie.

Quand est-ce que les Arabes comprendront-ils cette équation et commenceront-ils à aimer la vie ?

Wafa Sultan le 21 JUILLET 2014 – Extraits traduits par Chawki Freïha (Beyrouth) pour MédiArabe.info

Print Friendly, PDF & Email

34 COMMENTS

  1. Vous écrivez que ce point de vue vient d’être publiée par Wafa Sultan, ce qui laisse entendre qu’il s’agit d’un commentaire des évènements en cours. Or il s’agit d’un document publié par MediArab le 11 janvier 2009. Si vous voulez être pris au sérieux, vous devriez rectifier.

    • Je suis d’accord qu’il faille systématiquement citer et dater les sources.
      Cette précision est aussi valable pour Melhander.
      Un grand nombre d’éléments cité par Mme Sultan sont postérieurs à Janvier 2009.
      Ce qui signifie que l’article ci dessus est vraisemblablement un assemblage dont seulement une partie date du 11/01/09.
      Ce qui montrerai aussi une cohérence et une continuité de Mme Sultan.

  2. Peu importe si ce texte date . Hélas II est d actualité et il le sera pour longtemps il est tellement vrai l Amour de la Vie contre le désir de Mort .

  3. Excellent et remarquablement bien écris, Je suis en accord avec Wafan Sultan.
    Il faut que les mentalités musulman changent il faut appliquer aux enfants que la vie est importante pour transmettre les valeurs et les traditions .
    Une mort pour une naissance c’est pas la philisophie du Prophète c’est de la folie tout simplement.
    j’en appel à tous les musulmans parlez à vos voisins et vous verrez il y à plus à apprendre de l’autre qu’à vouloir l’éliminer.
    La guerre na JAMAIS été une solution ,la guerre est la provocation d’extrémiste bélliqueux qui se valorise dans la chaos et la tuerie.
    Les hauts responsables du Hamas et du Fatah ne seront JAMAIS sur les lignes de front, il préfèrent envoyer nos enfants, placer des roquettes sur les toits de nos habitations ou de nos écoles.
    Déclancher une guerre pour demander aux israéliens d’avoir l’électricité gratuite ,d’avoir un aéroport ?? je pense qu’il y a d’autre moyens d’obtenir satisfaction.
    Il faut pas oublier que les salaires des policiers palestinien sont versé par Israel ,que l’économie fonctionne grâce à l’argent envoyé par la communautée européenne et recemment par les états unis qui verseront une grosse sommes de Dollars pour la reconstruction des maisons et immeubles de Gaza. Les émirats ont donné à Gaza 41MD où est partie cette argent.
    Les Gazaouis vivent dans la misère et les chefs du Hamas et du Fatah roulent dans de grosses voitures prennent l’avion pour des déplacements personnels etc…
    Il faut que les Gazaouis sachent ce que font leurs chefs de l’argent que la communautée international leur donnent.
    Il faut arrêter cette guerre et se parler, beaucoup de palestiniens veulent la paix avec leur voisins.
    Je suis toujours en colère quand je vois que la bêtise humaine l’emporte sur la raison.
    Je suis parti d’un principe « la religions se vie en soi et ne s’impose pas à son voisin » séparer la religion de l’état est indispensable pour l’équilibre de « toutes les religions ».
    Regardez Gazaouis ce qui se passe a Mossoul où des musulmans tuent et violent des chrétiens les raquettes et les expulsent de la ville.
    Partout ou l’extrémisme religieux est au dessus de la morale il y a des abus.
    Merci d’avoir eu la patience de m’avoir lu jusqu’au bout de ma colère
    Martin

    • je suis chrétienne donc aucun parti pris dans les deux religions juive et musulmane ( bien que notre culture soit judéo chrétienne)

      la première fois ou j ai vu cette femme courageuse , dire les choses telles qu elle les voit ; elle disait c est l islam le problème devant un barbu intégriste

      LE PASSAGE OU ELLE DIT / un religieux hindou en marge d’une conférence consacrée à la guerre contre le terrorisme. Il m’a dit : « toutes les guerres se sont déroulées entre le bien et le mal. Sauf la prochaine, elle doit se dérouler entre le mal et le mal ». N’ayant pas compris ses propos, je lui ai demandé des explications. Il m’a dit : « Je suis contre la présence américaine en Irak et en Afghanistan. Si les Etats-Unis veulent gagner la guerre contre les islamistes, ils doivent se retirer et laisser les deux pôles du mal s’entretuer. Les sunnites et les chiites étant nourris sur la haine vont se battre et se neutraliser ».

      C EST ASSEZ SURPRENANT COMME LOGIQUE et de plus il est HINDOU

  4. Cette femme est formidable de lucidité.

    Avec cette dame nous sommes loin de « Des mères contre les femmes » ou « Du harem et des cousins ».

    Martine Gozlan a écrit : « Qui libère la femme libère tout le reste ».
    J’ose espérer que cela concernera également les humains mâles.

  5. Et pourquoi cette femme n’est-elle jamais interviewee dans les medias francais ?
    Qui en Europe , a part les juifs et pro israeliens, lisent ses analyses et l’écoutent ?

    Un bemol a ce texte : … » S’ils (les juifs ) me demandent mon avis, je leur conseille de brûler leurs livres sacrés et de quitter la région et de sauver leur peau »: Ca ne servirait a rien.

    Pour ma part, je prefere mourir avec une torah a la main et en chantant le « shema israel » plutot que de vivre en reniant notre torah et nos livres sacres.

  6. Ces propos sont tout simplement révoltants !
    Dénoncer le cynisme du Hamas et la menace représentée par l’islamisme, sans compter bien sûr les indignations à géométrie variable des uns et des autres, tout cela j’y souscris volontiers.
    Mais cette logorrhée essentialiste, qui assigne une identité intemporelle au « musulman » et à « l’arabe » relève, soit d’une ignorance crasse des principes élémentaires de ce qu’est une démarche sociologique, soit de la propagande pure et simple. Cela suinte surtout la haine.
    Ce degré zéro de l’analyse scientifique venant de la part de quelqu’un qu’on nous présente comme « une célèbre sociologue » n’incite pas à l’optimisme. Et je le dis en tant qu’universitaire ami d’Israël.

  7. Lorsque Wafa Sultan dit « Puis le conducteur du char (palestinien) est descendu de son blindé et a bourré la bouche de sa victime avec un journal… Un comportement qu’aucun militaire israélien n’a eu à Gaza », elle semble cruellement manquer d’objectivité et de connaissance des actes perpétrés par les militaires israéliens sur le territoire palestinien.
    Certes, l’idéologie islamiste sublime dangereusement la mort. Mais, si les islamistes en sont arrivés à cet extrémisme niant la valeur de la vie, ne serait-ce pas justement parce qu’ils n’ont plus rien à perdre ? Tous les peuples des pays cités par Mme Sultan (Palestine, Syrie, Irak, Iran…)sont les laissés-pour-compte du capitalisme libéral. Comme de très nombreux autres pays en Afrique, en Asie, en Amérique Centrale (en Europe de l’est) où blesser et tuer sont monnaie courante. Pourquoi ? Parce que la connaissances des autres et de soi n’est pas innée. Elle s’acquière. De même que la réflexivité, l’empathie, l’altruisme s’acquièrent toutes par l’éducation. Et la construction d’un système éducatif dans un état est malheureusement totalement dépendante de la santé économique de cet état. Et il en est de même à l’échelle de la famille qui enverra ses enfants à l’école si tout le monde a de quoi manger à la maison.
    La puissance de nos cultures et pays occidentaux s’est construite en puisant les ressources qui auraient pu faire la richesse de nombreux peuples, pour que nous, habitants de l’Occident, nous puissions consommer à outrance dans des pays faisant valoir leur suprématie à tous les niveaux. La suprématie de certains peuples ou états impliquant automatiquement l’étouffement d’autres peuples et d’autres états. En tant que citoyenne européenne, j’ai conscience que, ces cents dernières années, pour construire notre confort, nous avons volé l’éducation de millions de personnes.
    Pour mener une vie sans trop d’angoisses, chaque être humain a besoin de mettre des mots sur ce qu’il vit, savoir d’où il vient, pourquoi et comment est-il né, à quel groupe il appartient, et ce qu’il deviendra après la mort… Tout être humain, quel qu’il soit et d’où qu’il vienne, doit pouvoir accéder à une multitudes d’explications contradictoires pour pouvoir faire ses propres choix et comprendre un minimum le sens de son existence juste pour être en mesure d’exister. Le passage à l’acte de violence n’est que l’expression d’une pulsion commandée par l’angoisse de l’incompréhension d’une existence qui n’a aucun sens. Chacun d’entre nous se construit ses propres explications en allant puiser certes dans la spiritualité, la religions mais également les sciences physiques et les sciences humaines. Encore faut-il avoir accès à cette grande variété de disciplines. Ce qui est loin d’être le cas pour tous. Aussi, puisque l’impossibilité de vivre sans explications de l’existence est inhérente à l’espèce humaine, une population va adopter la seule explication qu’elle aura à sa disposition même si, malheureusement, elle se réduit à une doctrine idéologique sans aucune subtilité. Et aujourd’hui, il serait temps que les états occidentaux(dont Israël)reconnaissent leurs responsabilités dans l’accès à l’éducation plus que limité de nombreux pays du globe. Et, ainsi, reconnaitre leurs responsabilités dans la montée des extrémistes religieux.

    • Gabrielle a dit: Lorsque Wafa Sultan dit « Puis le conducteur du char (palestinien) est descendu de son blindé et a bourré la bouche de sa victime avec un journal… Un comportement qu’aucun militaire israélien n’a eu à Gaza », elle semble cruellement manquer d’objectivité et de connaissance des actes perpétrés par les militaires israéliens sur le territoire palestinien.

      Parce que vous avez des preuves du contraire? Désolé pour vous mais il est vrai que les soldats israéliens ne se comportent pas ainsi peu importe si votre pensée fantasmagorique le désire.. vos paroles en l’air ne font pas office de preuve!

    • A’ qui la faute si les Palestiniens n’ont plus rien à perdre ?
      Avant 2005 nombreux étaient ceux qui venaient travailler en Israël.
      Depuis l’évacuation des Israéliens dela Bande de Gaza le Hamas et les autres organisations terroristes palestiniennes n’ont cessé de lancer des roquettes contre le territoire israélien et de commettre des des actes terroristes. Ils ont utilisé les trêves pour se procurer des armes toujours plus performantes capables d’atteindre des cibles de plus en plus éloignées en Israël et ont construit un réseau de tunnels d’où ils tient ces roquettes sur Israël et d’où ils se cachent pour sortir et attaquer les soldats ou les civils israéliens.
      Ces terroristes utilisent leur population comme bouclier humain en l’exposant délbérément et cyniquement aux ripostes israéliennes dans le seul but de faire condamner Israël par la communauté internationale alors qu’ils auraient pu construire des abris pour leur propre population.
      Ils stockent des armes et des munitions dans les écoles,les mosquées et
      même dans les hôpitaux .
      Tous les jours des dizaines de camions chargés de nourriture,de médicaments et d’autres biens de première nécessité partent d’Israël pour les habitants de Gaza .Israël fournit une grande partie de l’électricité de la Bande de Gaza maismalgré cela on accuse Israël d’exercer un blocus pour affamer la population de Gaza et qu’elle vit
      dans la « plus grande prison à ciel ouvert au monde « .
      Les média omettent volontiers de dire qu’il y a aussi une frontière entre la Bande de Gaza et l’Egypte qui la ferme souvent .
      On peut encore mentionner la Charte du Hamas qui prône la « libération  » de toute la Palestine, les livres de texte scolaires dans lesquels les Israéliens et les Juifs sont accusés des pires atrocités, les discours en l’enseignement dès le plus jeune âge faisant l’éloge du « martyr » et
      les défilés d’enfants en uniforme du Hamas.
      Quel avenir donc pour les habitants de la Bande de Gaza ? Combien de
      générations sacrifiés et de vies perdues pour rien ?
      Et quel danger futur pour Israël !
      Non , si la situation de Gaza est ce qu’elle est ce n’est PAS LA FAUTE D’ISRAËL.

      d

  8. Bravo
    Merci pour votre contribution.
    Grâce aux réseaux sociaux qui font braire les journalistes, on a enfin des éclaircissements sur ce qui se passe et sur qui fait quoi.

  9. REPONSE A GABRIELLE

    Les seuls extremismes religieux sont l islam et la monde chrétien.pour ce qui est de l education il faut rappeler qu’il faut la volonté de l’élève à apprendre et la volonté de chaque enseignant à faire de chaque éléve un prix NOBEL. C’est AINSI QUE LES JUIFS COLLECTIONNENT 50 % DES pRIX NOBEL depuis 100 ans pour une population qui représente 0.2 % sur la planète. Les élèves et les enseignants ont une volonté commune de bien faire. Les juifs sont fondamentalement des gens positifs… En fait toutes ces guerres de religions qui se cachent derrière une histoire de terres ne sont que la revendication d’une légitimité spirituelle qui ne leur pas été reconnue il y a 20 siècles pour les chrétiens et il y a 13 siècles pour les musulmans. Mahomet a été élevè par un maître juif à MEDINE et a voulu adapter les règles du Judaîsme à la population Arabe de l’époque totalement analphabète et idolâtre. De plus nous rappelons que GAZA est un territoire d’assistés depuis 65 ans. Ils ne fabriquent que des armes ou des tunnels pour terroristes et engraissent leurs dirigeants par milliards de dollars en pleurnichant sur leur sort..donc rien de bien positif. Petit rappel il me semble que le HAMAS a été élu avec une très large majorité. Donc les arabes de GAZA sont simplement les complices et les mandants du HAMAS.

  10. Pour les musulmans tuer est un loisir.
    Franchement, ce type de phrase est à gerber.
    Cette islamophobie bien basique est aussi condamnable que tout antijudaisme.
    Pourquoi cette personne n’est pas interviewé en France ? Parce qu’elle irait droit au tribunal pour incitation a la haine.

  11. boker tov.
    C’est une interview qui date 2009 vue et revue sur internet et youtube.
    Si vous ne respectez pas un peu l’ethique journalistique, vous allez décrédbiliser tout ce qui sera écrit sur ce site qui sera pris pour de la pure propagande.
    soyez fairplay et présentez des faits sans les déformés

  12. Autre réponse à Gabrielle :
    Ce discours de culpabilité n’est plus d’actualité aujourd’hui, plus d’un demi-siècle après l’acquisition de l’indépendance de la plupart des pays. Pendant ce temps, certains pays ont progressé dans le sens d’un bien-être de leur peuple, d’autres ont régressé dans la barbarie hallucinée du septième siècle.
    La culture de l’excuse ne profite qu’aux parasites et aux barbares.

  13. merci mme. WAJA SULTAN POUR VOTRE CONSEILLE A ISRAEL DE BRULER SES LIVRES SAINTS ET DE QUITTER CE PAYS.JE SAIS QUE VOUS RIGOLER. ON VOUS AIME ET VOUS ADMIRE POUR VOTRE COURAGE VOTRE DROITURE ET VOS COMMENTAURES INTELLIGENTS. QUANT A ISRAEL APRES 2000 ANS D’EXILE, ON EST RETOUNER DANS NOTRE MAISON ET ANCIENNE PATRIE POUR VIVRE A COTE DE NOS VOISINS.
    SI NOS VOISINS VEULENT LA PAIX, ILS L’AURONT, SI NON ON CONTUNIRA A LUTTER, PAR CE QUE ON N’A PAS OU ALLER.

  14. Certains propos dérangeants… Plus que ça…pas besoin d’avoir fait des études pour ça…
    L’amalgame Arabes Musulmans Islam Islamiste : copie à revoir

  15. Enfin un texte plein de sagesse.

    Quoi que je ne suis pas d’accord avec elle sur le fait que les juifs devrait détruire leur Torah et quitter Israël mais il est compréhensible que l’islam a fini malheureusement par dégouter madame Sultan de toute les religions! J’aime beaucoup cette femme que j’avais déjà vu dans des entrevue avec des imams fanatique sur Al-Jazeira(youtube)

  16. Un texte contestable ! Et hypocrite . Le malheur des Musulmans commence avec la confiscation de la Palestine et les frustrations des peuples suite à de grandes défaites . La guerre des « 6 » jours a balayé toutes les inspirations au progrès dans un monde divisé bipolaire;le vide fut comblé rapidement par une idéologie d’Islam politique ou révolutionnaire type Iranien .Le fait de faire feu de tout bois et incriminer les peuples et l’Islam sans une étude sérieuse de l’Histoire contemporaine dénote d’une vision déformée par la propagande sioniste and co !Un peu de sérieux et d’honnêteté intellectuelle feraient du bien à tout le monde !

  17. J’ai souvent lu les commentaires de W.Sultan , pour ma part je les trouve plein de claivoyance et de vérité , que malheureusement elle n’apparaît que très très rarement dans les médias Français , c’est 1 choix très gauchisant du gouvernement qui filtre depuis le début de vrai info .
    La seule phrase de W.Sultan pour brûler ou se débarrasser des livres cultes de religion est impensable , ce n’est que dans la religion Musulmane qui est mal interprétée , par des fanatiques qui incitent à la haine et au massacres des leurs et surtout dans le Coran déformé pour anéanti tous ceux qui ne sont pas Musulmans .
    Belle réponse de Martin et de certain , mais la Gabrielle trop blablateuse légèrement réelle mais impossible avec ce genre d’individu endoctriner depuis leur naissance faut plusieurs génération avant qu’ils comprennent .
    Encore bravo à Wafa Sultan pour son courage , il nous la faut sur les plateaux Français pour éclairer les ignorants de la réalité .
    …IL VAUT MIEUX ÊTRE ABATTU PAR LA VÉRITÉ, …
    …QUE D’ÊTRE TORTURE PAR DES MENSONGES…

  18. je suis très satisfait du contenu c la première fois qu’un écrivain appartenant au (monde arabe)divulgue les vérités les plus profondes et les plus touchantes.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here