Le cabinet de sécurité qui s’est réuni ce matin a voté le rappel de 40 000 réservistes en vue d’une opération d’envergure dans la bande de Gaza dans le cadre de l’opération Bordures protectrices

 

reservistes

Moshe Yaalon avait déclaré ce matin : «Le Hamas a choisi l’escalade et il va payer un lourd tribut pour cela ».

Le Premier Ministre, Bejamin Netanyahu a participé ce matin à une réunion du conseil de sécurité à la Kirya (le siège de Tsahal à Tel Aviv) à laquelle Moshe Yaalon, le ministre de la défense israélienne  a bien entendu également participé et déclaré : « Nous nous préparons à étendre l’opération par tous les moyens à notre disposition jusqu’à anéantissement du Hamas et cette opération ne se terminera pas dans deux jours ». Il semble donc qu’une incursion terrestre dans Gaza est possible voir imminente.

Sami Abu Zuhri, Le porte-parole du Hamas a expliqué fièrement qu’une attaque terrestre israélienne dans la bande de Gaza offrirait l’opportunité au Hamas d’enlever des soldats israéliens.

Aujourd’hui, se tenait la Conférence de la paix organisée par le Journal Haaretz dans laquelle Tzipi Livni, la ministre de la Justice qui , rappelons le, n’a eu de cesse de ne pas rompre les pourparlers de paix en avril dernier avec les palestiniens. Elle tout de même expliqué qu’une opération terrestre à Gaza dépendait uniquement du Hamas. « Cela dépend de la mesure dans laquelle le Hamas ne permettra pas aux citoyens d’Israël de vivre en [email protected] a-t-elle dit.

par Jeremy Gozlan pour -Tel-Avivre –

 

Print Friendly, PDF & Email

2 COMMENTS

  1. pas de pitie il faut rayer de la carte se hamas sinon nous orions 1000fois plus de perte a lavenire
    le hamas voulais un aeroport pour nous iliminer par litermediaire de liran
    et le monde une fois de plus fermera les yeux

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here