« L’armée israélienne a ciblé neuf positions de l’armée syrienne en réponse à l’attaque syrienne tuant un adolescent israélien de 15 ans et blessant deux autres civils israéliens » a déclaré un porte-parole de l’armée.

Pour recevoir nos nouveaux articles au quotidien, cliquez ici

avion

Selon la déclaration de l’armée israélienne, les neuf frappes aériennes  comprennent quartiers généraux et des positions de tirs. Douze soldats syriens ont été tués dans ce raid aérien de Tsahal durant la nuit de dimanche à lundi. Un rapport indique  que les missiles tirés par des avions de l’Armée ont frappé au moins deux réservoirs et détruit deux batteries d’artillerie.

La victime de l’explosion à la frontière syrienne d’hier est un arabe israelien, Mohammed Qaraqra, du village de Arabeh de la région de Galilée. Il circulait dans le véhicule de son père également blessé dans l’incident ainsi qu’un autre civil. Le père, qui est un employé du ministère de la Défense a subi de légères blessures. «Mon garçon est mort devant mes yeux,« raconte le pere de Mohammed.  Le garçon était un lycéen qui avait décidé d’accompagner son père  un jour seulement après la fin des classes.

Parmi les blessés, Shlomi Hazan, 32 ans, de Beit Shean a raconté certains détails de l’explosion : «Je suis arrivé sur les lieux,j’étais assis dans ma voiture et derrière moi, il y a avait le camion avec le père et le fils à l’intérieur.  Soudain, j’ai senti comme si toute la voiture s’envolait alors sans perdre mon sang-froid j’ai débouclé ma ceinture de sécurité et suis sorti de la voiture en me traînant jusqu’aux buissons.

par Roger Haddad pour -Tel-Avivre-

 

Print Friendly, PDF & Email

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here