Cinq individus armés d’une kalachnikov ont mis en joue les policiers affectés à la protection du lieu de culte.

Selon le journal Le Parisien, des CRS qui assuraient la protection d’une synagogue ont été la cible d’un acte d’intimidation de la part de cinq hommes qui ont pris la fuite sans qu’aucun coup de feu ne soit tiré. 

 

crs

 

Après avoir mis en joue les policiers, leurs assaillants ont fait mine de tirer dans leur direction avant de prendre la fuite sur deux scooters. Aucun coup de feu n’a été tiré. Les CRS, victimes de cet acte d’intimidation, sont actuellement entendus dans les locaux du 2ème district de police judiciaire (DPJ) en charge des investigations. «Nous dénonçons fermement ce type d’intimidation devant un lieu de culte israélite, insiste Christophe Crépin du syndicat de police UNSA. Il faut saluer le sang-froid et le professionnalisme des collègues de la CRS 53 alors que la situation aurait très bien pu dégénérer».

Dans la soirée, la préfecture de police de Paris a précisé qu’un jeune de 21 ans avait «été interpellé» quelques minutes après les faits, sans que l’on sache s’il faisait partie du groupe de provocateurs. Il a été placé en garde à vue. Plusieurs autres jeunes ont été vus dans la soirée à plusieurs reprises dans le quartier.

«Une arme de poing a été exhibée et un CRS pense avoir vu un fusil d’assaut de type kalachnikov, indique encore Laurent Nunez, le directeur de cabinet du préfet de police de Paris. Plusieurs jeunes, non casqués, sont passés à plusieurs reprises devant les CRS mais il ne s’agit en aucun cas d’un acte antisémite».

– LeParisien.fr – Tel-Avivre –

 

Print Friendly, PDF & Email

2 COMMENTS

  1. des provocations les policiers connaissent helas , c est le neant , la destruction , la conscience vide , de gens au cœur vide , ne connaissant que la violence comme marge de dialogue

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here