Le Fonds Monétaire International a mis en garde contre une forte hausse des prix de l’immobilier en Israël . Un rapport produit par le Secrétaire général du FMI, Min Zhu, indique qu’il n’est plus possible de négliger ce problème qui en raison des inquiétudes qu’il provoque créera indubitablement une bulle immobilière. Le rapport précise que les deux tiers des cinquante dernières crises financières dans le monde ont été causées par «l’éclatement des bulles » des  marchés du logement.

Pour recevoir nos nouveaux articles au quotidien, cliquez ici

thecoast

«Bien que la reprise du marché du logement est une bonne nouvelle, il faut se prémunir contre un autre  boom. L’immobilier est un secteur essentiel de l’économie et a des implications systémiques. La tâche est difficile lorsque les prix de l’immobilier sont en décalage  avec les fondamentaux économiques » explique le rapport.

Les chiffres du FMI montrent que les prix des maisons en Israël ont augmenté de 7,5% entre le dernier trimestre de 2012 et le premier trimestre de 2013. Parmi les 51 pays inclus dans le rapport (dont 13 membres de l’OCDE), Israël est en huitième en position  en termes de hausse .

Le FMI a également constaté que les prix des loyers sont de 10% supérieurs à leur moyenne historique plaçant Israël 13e sur les 27 pays de l’OCDE étudiés dans cette catégorie.

Les cadres supérieurs du FMI soulignent un dilemme en matière de politique monétaire, y compris sur la politique du taux d’intérêt du Dr Karnit Flug, le nouveau gouverneur de la Banque d’Israël  et de celle de son prédécesseur, le  Professeur  Stanley Fischer. Les faibles taux encouragent les activités d’investissement et favorise la baisse du chômage mais entraînent aussi une hausse des prix de l’immobilier.

Le rapport recommande donc que les banques centrales donnent plus de poids à la  politique des taux d’intérêt.

avec Globes – Tel Avivre – Max Tordjmann –

Print Friendly, PDF & Email

2 COMMENTS

  1. effectivement, les français qui veulent acheter en Israël ne s’y retrouvent pas du tout: baisse considérable de l’immobilier en France et hausse terrible en Israël. Tous les Français ne s’a&ppellent pas Rothschild; que les Israeliens se le disent, sinon, leurs baraques leur resteront sur le ventre!

  2. La baisse de l Euro ..la hausse insolente de l immobilier en israeĺ face à une descente de près de 20/25-% des prix
    Font que sur une base 500.000€ le bien valis 650.000€ voilà 2 ans puis l euro qui valait 4.90/4.75 en vaut plus que 4.10 € ce moulurage fait que les français réduiront drastiquement leurs ambitions ..puis il y a les Olé retraites ..leur retraite à ère rabotée de 20% par le jeux de changes ..la aussi ils vont préférer rester en France dans leurs habitations
    De peur de ne pas pouvoir joindre les 2 bouts question budjet …on entends dire que la demande est soutenue et que les prix continuent de s envoller les immeubles en cours de finitions sont plus qu à moitié pleins d appartements à vendre qui tardent à pâtir les constructeurs commencent à être inquiets ..il va de soit comme à Paris à Londres ou à newyork que les bien d exception ne baisseront pas mais investir un million d euro entre 5 immeubles qui seront demmolis dans les 3/5 ans avec les nuisances à venir c est dumpe ….me marche qui plane à 10/12.000€ le m2 ne les vaux pas c est le prix du hausmanien ….israeĺ est un pays super certe mais un petit pays tel aviv est comme bien des villes un chantier ouvert pour 50 ans ….les loyers aussi sont intouchables ……ce poste devrait être reçu sérieusement par les autorités les israéliens Rallent de ne plus trouver d appartement ….à moins de 45″/1 h!!!
    les personnes sont dynamiques et pas feignantes l état se doit de penser au bonheur de ses populations jeunes et ce qui se passe va entraîner israeĺ au constat de la désertion du pays de ses meilleurs éléments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here