Un juif s’est fait poignardé à  Djerba, l’auteur est musulman, il a été  arrêté par les forces de sécurité qui sous la pression de la rue l’a, peu de temps après  libéré.

Pour recevoir nos nouveaux articles au quotidien, cliquez ici

 

BN15197ghriba0514

Un homme masqué a poignardé  un bijoutier, Gabriel Ozein, sur le marché  juif de Djerba en criant « C’est le retour et la vengeance de Mahomet ». La victime a été atteint à la poitrine et l’auteur a été  immédiatement arrêté par la police.  Sur Facebook, la communauté juive a déclaré que les commerçants du marché ont pu maîtrisé l’agresseur et l’ont conduit au poste de police. La victime a été transporté à l’hôpital dans un état grave qui s’est s’est stabilisé à l’hôpital. Il semblerait que le pronostic vital ne soit pas entamé.

Après l’arrestation, plus d’une centaine d’hommes masqués ont menacé de brûler le poste de police si le jeune musulman n’était pas libéré. Les forces de sécurité tunisiennes ont relâché le criminel sans aucune procédure légale. Les responsables de la communauté juive on indiqué que c’était  la deuxième fois en mois qu’un juif était victime d’un coup de poignard. Pendant Pessah, un jeune Juif a été poignardé par un musulman à trois reprises dans le cou et dans le dos.

Et pourtant, c’est la première fois depuis la révolution tunisienne que le gouvernement tunisien dirigé par le Premier ministre Mehdi Juma a  encouragé les juifs à venir célébrer Lag Baomer …..S’il veut continuer à favoriser le tourisme, il faudrait que la police remette la main sur l’assassin et qu’il le jette en prison.

par Roger Haddad pour Tel-Avivre –

 

Print Friendly, PDF & Email

11 COMMENTS

  1. Qu est ce que les juifs ont à faire encore en tunisie, si les tunisiens qui nous ont chassé ,ne veulent pas de nous même comme touristes.
    Il faut savoir tourner la page même si cela est dur,n’est ce pas le destin du peuple juif?
    Soyons vigilants partout et arrêtons de tendre l autre joue

  2. si avec çà certains n’ont pas compris qu’il fallait définitivement arrêter ce pélerinage, puisque la police n’hésite pas à relâcher les agresseurs sous la pression des islamistes, je crois qu’il nous faut couper définitivement le cordon ombilical, la Tunisie que nous avons connue n’existe plus !!!!!!!!!!!!

  3. Il faut oublier ,tout peut s’oublier!!!!!!!!!!!
    Nous ne pouvons plus leur faire confiance.
    Combien de vies ont été perdus pour avoir fait confiance à l’Allemagne d’HITLER ou à la Russie de Staline

  4. Un juif poignardé à Djerba

    Il faudrait que les quelques dizaines de juifs qui vivent encore à Djerba, dans un pays arabe devenu intégriste, ingrate et à la mémoire courte. Dans ces pays islamiques l’ordre ne règne plus. C’est la barbarie qui surnage dans un peuple courbé et soumis.

    Comme disait Mao, c’est la minorité agissante qui conduit le peuple à sa perte. La majorité silencieuse est comme l’agneau qu’on mène à l’abattoir.

    Le gouvernement de l’Etat Juif dans toute négociation future doit poser comme préalable avec les islamistes, l’indemnisation des Juifs qui ont été obligé de quitter le pays où ils résidaient depuis des millénaires comme en témoigne l’histoire du Maghreb, de l’Egypte et du croisant fertile et celle de l’Arabie du sud et du nord.

  5. C est bon lachez l affaire avec djerba allez peleriner en israel
    Djerba c est pas chez nous c est chez les musulmans Qui nous haissent.

  6. les commentaires n’ont pas été les mêmes la semaines passée. en effet je me suis élevée contre ce pèlerinage et certains m’ont jeté des insultes en pleine tête. j’ai été choquée par l’attitude de certaines personnes qui ont non seulement, ont encensé la Tunisie et ont porté sur leur épaules le drapeau tunisien. a t’on déjà vu un arabe porté le drapeau israélien sur lui et l’acclamé ??

  7. boycottez les pays arabes,surtout apres qu’ils nous aient expulsés
    de pays qui etaient les notres avant eux
    faites tout ce que vous pouvez par votre influence pour nuire a des gens
    qui nous haissent

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here