La grève des postiers de Tel Aviv et de la région Centre se durcit

Le mouvement de protestation des postiers de Tel Aviv et du centre du pays s’aggrave : des centaines de manifestants se sont retrouvés ce matin (mardi) devant les bureaux administratifs de la poste à Tel-Aviv.

Pour recevoir nos nouveaux articles au quotidien, cliquez ici

 

greve_poste

 

Les manifestants ont jeté des pétards et ont appelé le directeur de la poste, le ministre des Finances et le ministre des communications à démissionner en raison de l’escalade de la crise. En parallèle, tous les bureaux de poste du pays seront fermés sur fond de conflit entre les travailleurs et la direction.

Les travailleurs ont prononcé des slogans appelant la direction à s’asseoir avec eux pour discuter de la façon de résoudre la crise. Les travailleurs protestent contre l’intention de la direction de licencier environ 2.000 d’entre eux en raison d’un vaste processus de restructuration, affirmant qu’il n’a pas été coordonné avec leur syndicat.
A l’aéroport Ben Gourion, des dizaines de tonnes de courrier se sont accumulés et n’ont pas été triés, en raison de la grève des postes.

Les employés protestent contre ces mesures qu’ils appellent  « un comportement abusif de la part des dirigeants de l’entreprise ».

Les travailleurs se sont mis en grève hier, seulement dans les agences de Tel Aviv et du centre du pays, cependant, le mouvement s’est durci aujourd’hui et jusqu’à nouvel ordre.

par Alexandra Mathiot pour -Tel-Avivre-

Print Friendly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *