En raison de la grève du ministère des Affaires étrangères, le Beit Habad de Katmandou passera Pessah sans Matzot. La grève des travailleurs du ministère des Affaires Étrangères continue de produire ses effets. Cette fois, les conséquences se font ressentir jusqu’au Népal. En effet, un conteneur rempli de denrées pour le Seder de Pessah à Katmandou a été bloqué en Inde en raison de la paperasserie, rappelons que 1.700 juifs sont attendus pour participer au Seder de Pessah à Katmandou.

Pour recevoir nos nouveaux articles au quotidien, cliquez ici

—————-

 

habad_nepal_katmandou_pessah

Les représentants Chabad à Katmandou, rabbi Chezki et Rabbi Lifshitz, ont exprimé leur désespoir devant l’attente interminable des fournitures de Pessah alors que leur conteneur a quitté Israël il y a deux mois :  » Il y a pour 40.000 dollars de fournitures dans le conteneur, des matzots, du vin, des gâteaux etc… malheureusement, il n’arrivera pas à temps pour les vacances  » a déclaré le rabbin Lifshitz.

Lifshitz a ajouté : « Ce qui aurait été nécessaire était  d’obtenir une autorisation exceptionnelle de la part de la commission du ministère des Affaires Etrangères mais ils n’ont rien fait à ce sujet. Près de 800 Israéliens devraient arriver dans les deux prochaines semaines au Népal. Chaque voyageur qui nous sollicite  pour le Seder de Pessah repart normalement avec une boite de Matsa et une bouteille de vin. Ce qui est absurde, c’est que les travailleurs du Ministère des affaires Etrangères qui sont en grève sont ceux qui célèbrent Pessah avec nous chaque année. C’est la première fois qu’une fête va se dérouler dans de telles conditions « .

L’ambassadeur d’Israël, Hanan Goder, a publié une déclaration sur le sujet : « En raison de la grève actuelle, nous ne sommes pas autorisés à produire les autorisations nécessaires pour permettre le transfert du conteneur de nourriture casher au Népal et les autorités locales ne souhaitent pas faciliter l’entrée du conteneur des Habad dans leur pays sans que les documents soient fournis par l’ambassade ».

par David Illouz pour Tel-Avivre –

Print Friendly, PDF & Email

4 COMMENTS

  1. il va donc falloir que les habad apprennent à fabriquer les matsoth sur place ! je ne vois pas pourquoi ils n’y ont pas pensé avant !

  2. Il va donc falloir que les Habad envisagent très sérieusement de fabriquer les matsoth sur place dorénavant. D’ailleurs, ils auraient dû y penser, ils sont tellement actifs par ailleurs !

  3. J’ai une idée. Leur parviendra t-elle?
    À la manière des décalages horaires ne pourront-ils pas fêter Pessah dès réception des colis, comme si de rien était? Ils pourront, peut-être se mettre en contact avec les responsables de Kfar Habad en Israël ou à New York et peut-être obtenir une dérogation…
    Ce ne sont tout de même pas des drogués comme se fut à la mode dans cette région il fut un temps.
    Souhaitons-leur de patienter: ils sont trop sympas !
    Viviane Lesselbaum

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here