DB BahnBau, une filiale de l’entreprise ferroviaire publique Deutsche Bahn a remporté l’appel d’offres pour poser 100 Km de voies ferrées dans le Nord et au Centre d’Israël. 

Pour recevoir nos nouveaux articles au quotidien, cliquez ici

train

Reichsbahn, aujourd’hui appelée Deutsche Bahn, était le nom de la Compagnie nationale des chemins de fer allemands créée à la suite de la première guerre mondiale, connue pour avoir été un rouage de la machine d’extermination nazie

DB BahnBau conjointement avec les compagnies israéliennes Shikun Uvinui et Lesico, a proposé un projet dont le coût s’élève à 800 millions de shekels.

DB BahnBau, en compétition avec l’Entreprise française TSO, sur la base d’une offre conjointe avec l’entreprise espagnole INDRA et l’entreprise israélienne Ta’an, a gagné l’appel d’offres.

L’Entreprise ferroviaire allemande devra s’investir dans la construction d’infrastructures relatives à plusieurs lignes: la ligne Haemek, qui rejoint Haifa et Beit She’an, une ligne ferroviaire qui relie Carmiel et Acre, et une nouvelle ligne ferroviaire entre Kfar Saba et Herzliya.

Notons que DB BahnBau a reconnu la responsabilité pleine et entière de la Compagnie nationale des chemins de fer allemands Reichsbahn, dans l’horreur que fut la Shoah.

« Sans la participation de la Compagnie Reichsbahn, l’extermination des juifs n’aurait pas été possible »a déclaré Susanne Kill, historienne de la maison DB.

Au total, 3 millions de juifs et de roms, dont 1,5 millions étaient des enfants, on été déportés par la Compagnie ferroviaire Reichsbahn.

La Compagnie  Deutsche Reichseisenbahnen a été fondée en 1920, à l’époque ou le Reich a pris en charge les chemins de fer, précédemment gérés par les Länder. En 1937, la Compagnie prend le nom de Deutsche Reichsbahn, pour devenir après la seconde guerre mondiale la Deutsche Bundesbahn.

En 1994, la Deutsche Bahn, émerge de la fusion entre la Deutsche Bundesbahn de l’ancienne RFA avec la Deutsche Reichseisenbahnen de l’ancienne RDA, et son capital est détenu à 100% par l’État fédéral allemand.

par Elsa Benaiche pour Tel-Avivre –

Print Friendly, PDF & Email

2 COMMENTS

  1. Le monde change et ne peut changer le passé.
    La DB comme la SNCF et les autes compagnies de transports ferroviaires en Europe ont transporté les juifs en frêt payant. Elles en ont tiré profit.
    L’Allemagne d’aujourd’hui n’est pus celle d’avant. Elle a fournit à Israël son aide militaire à travaers les sous marins Dophin et c’est bien bombardier et Siemens qui ont fourni le matériel roulant des lignes de trains israéliennes.
    C’est bien de rapeler le passé c’est bien aussi de regrder l’avenir et l’un n’empêche pas l’autre.

  2. Inadmissible,écoeurant qu’Israel accepte le marché avec cette maudite compagnie allemande-nazie qui a contribué largement à la solution finale.
    Les Israéliens auraient-ils la mémoire courte ?Mais où va-t’on ?Quel exemple donnez-vous aux jeunes générations?Quel respect pour les survivants de la Shoah et pour ceux qui n’ont pas eu de sépultures?
    Alors ne vous plaignez plus de la montée de l’antisémitisme et de la négation de la Shoah dans le monde.J’ai l’impression que la  » normalité  » que vous nous reprochez à nous européens et américains vous a réellement et malheureusement atteints

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here