Le Bitouah Leumi, ça correspond à quoi ?

Arriver en Israël vous explique le b.a.-ba du Bitouah Leumi pour en finir avec les confusions classiques et vous simplifier la vie.

Bitouah Leumi, Koupat Holim… Autant de mots et de concepts ressassés aux Olim Hadashim au cours de leur expérience israélienne. Mais, dans le fond, ils correspondent à quoi ?

fiscalite

Nombreux sont les nouveaux immigrants qui considèrent que le Bitouah Leumi équivaut à la caisse d’assurance maladie à la française. Or, il s’avère, à l’examen, que cela n’est pas si simpliste que cela.

Pour anticiper toute confusion et éviter des démarches administratives fastidieuses (voire inutiles), Arriver en Israël a donc rédigé pour vous la carte d’identité du Bitouah Leumi.

 Le Bitouah Leumi, c’est quoi ?

Le Bitouah Léoumi est l’équivalent français des institutions suivantes réunies : CAAF, RSA, RSI, Pole-Emploi et une partie de la Sécurité sociale (pour ce qui est des arrêts maladie).

Il fournit les prestations suivantes : arrêts maladie, aides-logement, allocations familiale, RSA, chômage et invalidité.

Le Bitouah Leumi, ça concerne qui ?

Tout citoyen Israélien est obligé d’y cotiser.

Il existe 3 statuts de personnes qui cotisent et sont assurées, au Bitouah Leumi :

  • Le salarié :

Il cotise au Bitouah Leumi par l’intermédiaire de son employeur qui prélève les cotisations sur sa fiche de paye.

  • Le travailleur indépendant :

Est considéré comme travailleur indépendant toute personne qui répond à l’un des trois critères suivants :

– travaille au moins 20 heures par semaine.

– gagne au moins 50% du salaire moyen .

– travaille au moins 12 heures par semaine et gagne au moins 15% du salaire moyen.

Dans le cas du travailleur indépendant, le Bitouah Leumi est prélevé sur le bénéfice de l’entrepreneur, suivant le barème ci-dessous :

– 9.82 % jusqu’a 5,297 NIS de revenu mensuel.

– 16.23 % sur la tranche allant de 5,298 NIS à 42,435 NIS de revenu mensuel.

Il y a une cotisation minimale mensuelle de 217 NIS.

  • La personne qui n’est ni salariée, ni travailleur indépendant :

Cette éventualité peut concerner un étudiant, ou un chômeur en fin de droit par exemple. Dans ce cas, la personne doit payer un minimum de 160 NIS par mois au bitouah leumi.

Bon à savoir :

Les olim hadashim ne paient de bitouah leumi pendant la première année de leur alyah (à condition de ne pas travailler pendant cette période).

Attention, cet avantage n’est, par exemple, pas accordé à l’Ezrah Olé.

Quelles sont les différentes prestations du Bitouah Leumi ?

Celles-ci comprennent les couvertures suivantes :

–          Rente-vieillesse : retraite versée à toute personne ayant cotisé en tant que salarié et/ou travailleur indépendant.

–          Accident du travail.

–          Maternité : durant la période de congé maternité (14 semaines), des indemnités sont versées a toute personne ayant cotisé au préalable.

–          Allocations familiales : de l’ordre de 160 NIS par enfant.

–          Allocations chômage : environ 70% du salaire brut. La durée du paiement des indemnités se calcule en fonction du nombre de mois de cotisations.

–          Handicapés: frais et services divers assurés.

–          Droits des salariés en cas de faillite de l’entreprise : les salaires et droits sociaux des salariés des entreprises en faillite sont pris en charge par le bitouah leumi.

–          Aides aux personnes âgées : frais et services divers assures.

–          Aides aux victimes de guerre et de terrorisme.

–          Revenu minimum: sous condition de remplir certains critères.

–          Milouim (périodes de réserve militaire) : le salaire d’un employé en miluim est versé par son employeur, qui se fait rembourser par la suite par le bitouah leumi. Le travailleur indépendant en miluim est, lui, automatiquement rémunéré par le bitouah leumi (en fonction de ses revenus déclarés).

Pour toutes ces prestations, il est fortement recommandé de souscrire, en outre, à une caisse de retraite complémentaire, une assurance maladie complémentaire, afin d’être mieux couvert en toute situation.

Pour plus de détails sur les prestations offertes selon les situations spécifiques de chacun, ou tout simplement, pour identifier l’agence la plus proche de chez vous, contactez directement le Bitouah Leumi :

  • Par telephone: *6050 ou 04-8812345
  • Par internet (une partie du site web est traduite en français)

Sachez aussi que, si vous souhaitez un accompagnement main dans la main, pour mener à bien vos démarches, Arriver en Israël se tient à votre entière disposition.

N’hésitez plus !

par Elyah pour Tel-Avivre –

www.arriverenisrael.com « Pour une Alya main dans la main ! »

[email protected] | [email protected] | +972 (0) 54 950 20 74

Print Friendly

5 Responses to Le Bitouah Leumi, ça correspond à quoi ?

  1. Bonjour,

    Il y a des informations importantes que vous n’avez pas soulevées :
    – Le temps qu’il faut resté en ISRAEL, 3, 6, 9, 12 mois
    – Le nombre de mois, continus ou discontinus dans l’année
    – Celui qui travaille encore en FRANCE, pendant son ALYA
    – L’explication des 183 jours, pour ne pas perdre ses droits (continus ou discontinus)
    – Pour les retraités, que devient la SECU en FRANCE

    Haîm Alexander

  2. pourvu qu ils montent tous : c est sur qu il viendra le mashiar

  3. Bonjour. Au mois de mai 2015,ma femme et moi nous avons fait notre alyah.j’ai 73 ans et je perçois une retraite en France. Le Bitouah leumime fait payer tous les mois 103 shekels,car je perçois une retraite supérieur à 1500euros. Ne n’ai pas eu droit à 1ans de gratuite.

  4. Ben david Ohayon sonia

    Bonsoir j’ai fait mon Alyah et 2007 et repartie en France en 2009 aujourdhui je suis revenu en israel avec mes 3 enfants et je suis enceinte et je n’ai pas le doit au bitour Leumi pendant 6 mois je suis partie une semaine à Paris pour faire des examens je suis enceinte de 4 mois et demi et toujours rien mon ma dit que maitement je doit attent encore 6 mois pour avoir une sécurité sociale je doit accouche en israel comment je fait mais ce que je comprend pas cest ki mon donne des allocations familiales ki peux m’aide pour tout ca merci

  5. Mon père a fait son alya en juin 2016, âge de 93 ans.
    Il est reparti 2 mois après, car il voulait faire l Année de
    Ma mère en France.
    Il touche une retraite de 1430 € en France.
    Je voudrais le faire venir en israel chez moi, très
    Prochainement.
    Il a besoin qu on l aide pour s habiller ect……
    A t il droit à une aide à la maison ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *