Dimona ? la Kirya à Tel-Aviv ? Projet de défense « Arrow » ?

Les jeunes iraniens ont bien d’autres préoccupations que ces histoires belliqueuses, la réalité, c’est que de nombreux iraniens sont à la recherche de belles plages du nord au sud pour pratiquer le surf.

177783pic_C

Le centre Ezri pour l’Iran et le golf persique en coopération avec l’Université de Haïfa indiquent que la plupart des iraniens qui ont voyagé en Israël sont venus dans le pays après avoir recherché sur Google l’expression  » plages en Israël « . Parmis les plus belles plages de méditerranée, 10 sont en Israel et de nombreux opérateurs sur internet proposent des séjours en Israel pour profiter des belles plages.
Pour Yoni, un chercheur du centre Ezri, le mot « Israël » n’est pas nécessairement associé à des connotations négatives, bien que le régime des ayatollahs essaie de nous le faire croire dit-il : « Les politiciens iraniens sont vraiment anti-israéliens, il suffit d’entendre leurs déclarations pleines de haines mais  à titre individuel, les iraniens sont particulièrement intéressés par Israël, ils sont attirés par notre culture et nos plages « .
Le directeur du centre Ezri, Soli Shahvar, déclare : « La majorité des iraniens n’ont pas d’animosité envers nous, le site internet de Ezri a été créé pour permettre aux citoyens iraniens de se renseigner sur ce qui se passe en Israël et de créer un dialogue entre nous. Les ayatollahs essayent de savoir qui consulte le site, ensuite, ils les accuseront d’être des agents du Mossad ! Les jeunes en Iran sont opposés au régime, le régime considère Israël comme « Satan » et cela suscite donc un intérêt croissant des iraniens pour Israël. Dés qu’ils en ont la possibilité, ces jeunes gens viennent en Israël pour voir à quoi ressemble la vie dans un pays libre, ils profitent de nos plages et de notre culture, ensuite ils repartent et en parlent à leur proche. Le tourisme iranien est en plein essor mais ce n’est que le début.. ».

par David Illouz pour Tel-Avivre –

Print Friendly, PDF & Email

2 COMMENTS

  1. Par contre ce qu’il faut craindre, c’est d’éventuelles représailles au retour du séjour, sur le voyageur lui même, sa famille…..etc….!
    Sur le passeport en amont et en aval du voyage peuvent figurer les tampons du service de l’immigration, et la destination du titre de transport doit normalement être inscrite clairement.

  2. Il serait intéressant de savoir :
    Qui sont exactement ces jeunes iraniens (étudiants, travailleurs ou autres)?

    Par quel canal entrent-ils en Israël?
    Y a-t-il des mesures de rétorsion contre eux à leur retour en Iran?

    Cet article – important – aurait mérité d’être plus étoffé.

    Ceci dit, bravo pour ce site d’informations!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here