Les négociations de paix prennent un chemin tragique…

Le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a déclaré que les Palestiniens ne reconnaîtront jamais Israël comme un Etat juif, ils s’opposeront à tout accord de paix qui ne fera pas de Jérusalem-Est la capitale du futur état palestinien et ils ne renonceront jamais au droit au retour. Ce discours a été prononcé Samedi soir à la Mouqata, le siège du gouvernement palestinien à Ramallah.

mahmoud_abbas

Abbas a également ajouté que la vallée du Jourdain est une partie intégrante du futur Etat palestinien et que la paix ne se fera pas si l’armée israélienne ne l’évacue pas. Abbas a fait ces déclarations en dépit du fait que . Les négociations en cours sont à un stade sensible, si Mahmoud Abbas avait voulu les saboter et  y mettre un terme définitif, il ne s’y serait pas pris autrement.

Pendant ce temps, Kerry a rencontré les ministres des Affaires étrangères des pays de la Ligue arabe, lundi, il leur a annoncé que les négociations étaient à un stade qui exige qu’Abbas et Netanyahu prennent des décisions difficiles, il a demandé le soutien de la Ligue arabe pour les négociations de paix en cours.
Le ministre des Affaires étrangères de l’Autorité palestinienne, Riyad Al-Maliki, a déclaré aux ministres de la ligue arabe ainsi qu’a John Kerry que les palestiniens refusent et  refuseraient de reconnaître Israël comme un Etat juif et qu’ils rejetteront toute proposition qui ne comprend pas Jérusalem-Est comme capitale d’un futur Etat palestinien. Ainsi, il n’a fait que répéter les déclarations de Mahmoud Abbas.

Pour recevoir nos nouveaux articles au quotidien, cliquez ici

John Kerry n’a pas souhaité réagir à ces propos mais ceux-ci  ne lui ont surement pas fait plaisir. La simple phrase d’Abbas met fin à toute possibilité de signature d’accord, les 3 points les plus importants étant déjà non négociables.

Cependant, personne ne se faisait vraiment d’illusion car les négociations devaient s’initier sans aucun pré-requis de part et d’autre mais l’Autorité Palestinienne n’en avait que faire et avait déjà exigé la libération de 104 prisonniers palestiniens.

Espérons que la réactions de Kerry soit  sévère vis à vis de l’Autorité palestinienne, les américains ayant de nombreux moyens de pression…

par Dan Amselem pour Tel-Avivre –

Print Friendly

One Response to Les négociations de paix prennent un chemin tragique…

  1. JUSQU’A CE JOUR SEULS LES ISRAELIENS FONT DES EFFORTS ET SONT PRETS A DES CONCESSIONS DOULOUREUSES, ET JUSQU’A CE JOUR EGALEMENT AUCUN MOYEN DE PRESSION VERITABLE N’A ETE EXCERCE PAR LES USA ENVERS LES PALESTINIENS.
    LES PROPOS DU MINISTRE DE LA DEFENCE AYALON VIS A VIS DE KERRY SONT SENSES, ET IL FAUT ARRETER DE CROIRE A DES BALIVERNES.
    LES PALESTINIENS NE SIGNERONT JAMAIS UN ACCORD DE PAIX, ET C’EST TANT MIEUX POUR NOUS ISRAELIENS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *