J’avais envie de commencer ma série de portraits  « A la rencontre de … » en cette nouvelle année par celui de deux femmes, Armèle Elkyess Hazan et Gila Perelmutter. La première est d’origine française et a fait son Alyah, il y a plus de dix ans, la seconde est israélienne.

Leur parcours, amical et professionnel, illustre à merveille la richesse, la dynamique et la complémentarité de ce mélange des cultures, des savoirs-faire  entre olim et sabra.

Gila et Armele

Armèle (à gauche sur la photo) a fait ses études de droit en France où elle a exercé avant de faire son Alyah. Arrivée en Israël, jeune maman, elle décide de se remettre à étudier, d’abord l’hébreu puis le droit, mais cette fois, elle se spécialise dans le droit  notarial ( en Israël le statut de notaire n’existe pas, ce sont des avocats spécialisés qui occupent cette fonction). C’est lors d’une conférence professionnelle dédiée aux avocats notaires qu’elle retrouve Gila, qu’elle avait croisé quelques mois plus tôt lors d’une soirée entre amis.

Gila est diplômée en droit de l’université de Bar Ilan ( Israël) et de la Leicester University en Angleterre. Elle exerce déjà depuis quelques années  lorsqu’elle rencontre Armèle. Son cabinet se développe et elle cherche un partenaire…c’est le début de leur collaboration.

Elles sont l’une et l’autre très complémentaires. Gila connait parfaitement le marché et la culture israélienne,  ses clients sont des particuliers et des professionnels, notamment dans le secteur immobilier israelien. Elle a cette fermeté teintée de douceur, cette énergie et se coté Tachless (pragmatique) si caractéristique des israéliens.

Armèle connait de son coté parfaitement le marché français et sa culture, et compte tenu de son expérience professionnelle, elle dispose d’un réseau important de professionnels et particuliers en France. Elle a cet enthousiasme, ce dynamisme et cette  pugnacité si caractéristique des olim.

logo_HnP_BlueAssociées depuis onze ans, elles ont développé leur activité, en Israël, en se spécialisant dans le notariat, si bien qu’il y a trois ans, elles nouent un partenariat avec un grand groupe notarial français, le groupe Monassier, qui cherchait à se diversifier à l’international et notamment en Israël.

Fort d’un réseau de  23 offices notariaux répartis sur le territoire Français représentant 700 juristes et fiscalistes, le partenariat avec ce groupe leur permet non seulement d’assurer à leurs clients un accompagnement de proximité tant en France qu’en Israël mais aussi d’être informées en permanence de l’actualités fiscale, patrimoniale et juridique française.

« Ce partenariat était important pour nous, professionnellement, c’est évident mais pas uniquement. Gila et moi sommes profondément sionistes. Nous sommes fréquemment amenées à présenter Israël, son contexte économique et  juridique aux autres membres du groupe et, de fait, nous faisons découvrir notre pays sous un autre angle… »

Pour recevoir nos nouveaux articles au quotidien, cliquez ici

Associée depuis onze ans, Gila et Armèle sont d’ailleurs très actives pour promouvoir Israël et pas seulement dans leur environnement  professionnel puisqu’elles sont impliquées  bénévolement  dans un projet associatif franco-israelien qui devrait voir le jour en mai prochain.

Deux femmes à suivre…toutes leurs coordonnées se trouvent sur leur Site internet 

Nina Sitbon pour Tel-Avivre –

 

 

Print Friendly, PDF & Email

1 COMMENT

  1. Bonjour j’ai fait une halya il y a 30 ans pendant 5 ans je vie en France je suis venue en israel 10 fois depuis en vacances en israel sans problème hier la police des frontière m annonce que j’ai une dette de 5000 ils qui date de 1993 pour l achat d’un frigo il mon empêcher de rentrée chez moi il n’y a eu au qu’un jugement ni courriers à l’adresse de mon identité israélienne qui est chez ma tante jusqu’à ce jour mes enfants et mon travail et en France ont t’il le droit la seul réponse qu’ils mon donnée ( c’est israel) pouvais vous m’aider merci

Répondre à Mouthon Cancel reply

Please enter your comment!
Please enter your name here