Arriver en Israël vous éclaire dans vos démarches d’Olé Hadash

Faire son alya, c’est tenter la délicieuse et « challengeante » expérience d’un nouveau départ.

Apprendre une nouvelle langue, se confronter à une culture méconnue, s’orienter dans le labyrinthe administratif et bureaucratique israélien, apprendre des codes différents, trouver un travail…tels sont les défis qui se présentent à l’Olé Hadash.

Et il serait présomptueusement optimiste de dire qu’une telle aventure est dénuée de difficultés.

alyah-une

Fort heureusement, l’Etat d’Israël a anticipé la situation et attribue aux Olim Hadashim une série de droits pour faciliter leur arrivée dans le pays.

Ces droits concernent des avantages fiscaux et non-fiscaux. Arriver en Israël les a synthétisé et vous propose ci-dessous un aperçu de ce qui vous revient.

Avantages fiscaux sur les revenus :

Les revenus provenant de l’étranger (hors d’Israël), et perçus par les Olim Hadashim, sont exonérés d’impôt en Israël, et ce, sur une période de dix années fiscales. Il s’agit notamment des revenus du capital (dividendes, intérêts…), pension, plus-values. Si le nouvel immigrant en Israël est propriétaire de parts de sociétés étrangères, et dans la mesure où il en a le contrôle, le statut de société dirigée à l’étranger peut être conservé sur une période de dix ans.

Il existe un régime dit de l’année d’adaptation, attribué sur option aux nouveaux immigrants, et leur permettant d’être considérés comme non-résidents pendant la première année suivant leur arrivée en Israël. Par la suite, au cas où ceux-ci choisissent de rester en Israël, le régime des nouveaux immigrants leur sera appliqué rétroactivement.

En sus, les Olim Hadashim bénéficient d’autres avantages fiscaux non négligeables :

  • Réduction supplémentaire d’impôts sur le revenu par rapport aux autres contribuables pendant quelques années, en fonction de la situation familiale et des ressources du foyer fiscal.
  • Réduction de taxes sur l’acquisition d’une voiture particulière neuve (l’avantage est valable une seule fois sur une période de cinq ans suivant l’arrivée de l’Olé)
  • Exonération de la Arnona (taxe sur le foncier payable par le résident propriétaire ou non) pendant une période de un an
  • Exonération de TVA sur les produits électroménagers « Bleu blanc »

Autres avantages non fiscaux : 

  • Billet d’avion gratuit depuis la destination d’émigration vers Israël
  • Transport gratuit de l’aéroport à la destination du choix de l’Olé Hadash dans tout Israël
  • Panier d’intégration d’un montant variable en fonction de la situation personnelle et familiale de l’immigrant (contactez Arriver en Israël pour une simulation personnalisée)
  • Assurance sociale et médicale gratuite pendant la première année suivant l’émigration
  • Allocation logement en cas de location d’appartement
  • Prêt bonifié octroyé par le ministère de la construction et du logement en cas d’acquisition de la résidence principale
  • Oulpan (cours d’hébreu) gratuits pendant un an
  • Réduction de cotisation sur la crèche des enfants en bas âge (Gan)
  • Aide financière pour les études au cas par cas, notamment en cas de reconversion professionnelle ou en cas de nécessité de passer des équivalences universitaires
  • Aide à la recherche d’emploi
  • Aide personnalisée à la création d’entreprise et prêt sur dossier par le ministère des finances et de l’industrie

Attention : il est important de noter que les droits mentionnés ci-dessus diffèrent légèrement selon le statut qui vous est attribué lors de votre alya. (Pour en savoir plus quant à votre statut, consultez notre article dédié à ce sujet : http://www.tel-avivre.com/2014/01/01/quel-statut-pour-votre-alyah/)

Quoi qu’il en soit, la liste d’avantages est longue, et il faut bien avouer qu’un tel coup de pouce est plus que le bienvenu.

Si vous faites votre alya donc, profitez de vos droits !

Elyah pour www.arriverenisrael.com – Tel-Avivre –

« Pour une Alya main dans la main ! »

[email protected] | [email protected] | +972 (0) 54 950 20 74

Print Friendly, PDF & Email

2 COMMENTS

  1. Pour une personne comme moi qui désir, passer un an et qui sait…plus ?
    Comment trouvez un Kippouz, pour un travail saisonnier ?
    Pour le logement camper dans un kippouz est ce possible ??
    Que dois je faire et ne pas faire ????

    Merci pour la réponse,

    Michel

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here