Stop au boycott académique d’Israël!‏

90 Universités supplémentaires s’opposent au boycott d’Israël en condamnant l’Association des Études Américaines (ASA). L’appel est enfin lancé : « Il  faut rejeter le mouvement qui vise à boycotter Israël ». Récemment, l’Association des études américaines (ASA), la plus ancienne des associations académiques américaines, qui regroupe 5000 professeurs américains, a pris la décision de de boycotter les Universités israéliennes. Cette décision a déclenché une vague de réactions aussi bien aux États-Unis qu’en Israël.

asa_jewishjournal

Il y a quelques jours encore, 55 Universités américaines condamnaient l’Association des Études Américaines pour leur intention de boycotter d’Israël. Maintenant, plus de 100 Universités s’opposent au boycott qu’exerce l’Association des Études Américaines sur Israël.

Parmi ces Universités, on trouve les établissements les plus prestigieux des États-Unis tels que l’Institut de Technologie du Massachussetts, Standford, Colombia, Johns Hopkins, Harvard, Yale, Cornell, Princeton, l’Université de Boston, l’Université de Pennsylvanie, l’Université du Connecticut, l’Université du Texas, et beaucoup d’autres.

Avec l’Association des Universités Américaines, l’Association Américaine des professeurs d’Université, qui réunit 48000 professeurs, s’oppose à ce boycott.

 Mardi, les Présidents de la Conférence ont exprimé leur avis auprès des dirigeants des établissements concernés. Ils « se sont insurgés contre cette décision  discriminatoire et injustifiée ». Par ailleurs, ils rejettent complètement le boycott que ASA (American Studies Association), exerce sur Israël. Un appel est lancé:  « Pour s’insurger contre la décision d’ASA de boycotter et de sanctionner Israël. Nous ne voulons pas que la politique détourne les campus universitaires américains, de leur but initial ». Robert Sugarman, Président, et Malcolm Hoenlein, vice-président exécutif ont lu, approuvé. D’après le vote, 4 écoles se sont retirées de l’Organisation : l’Université Brandeis, l’Université Indiana, le collège Kenyon et Penn State Harrisburg.

Pour recevoir nos nouveaux articles au quotidien, cliquez ici

En 2013, l’Association des Études américaines et asiatiques, organisait un boycott académique d’Israël. Le 15 décembre, l’Association des Études autochtones incitait leurs membres au boycott des institutions éducatives israéliennes.

 Pour régler la situation, l’Association des langues modernes, discutera du boycottage académique d’Israël le mois prochain.

par Diane Cohen pour Tel-Avivre –

 

 

Print Friendly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *