La municipalité de Tel Aviv lance un grande campagne de consultation de ses résidents dans le cadre du nouveau projet de centre communautaire qui ouvrira ses portes à la rentrée 2015 au centre de Tel Aviv?.

En soi ce n’est pas un scoop puisqu’il en a été souvent question pendant  la campagne des municipales. Le Maire de Tel Aviv, Ron Huldaï avait évoqué son projet de développement ou création de centres communautaires.

Le projet de réaménagement du site de Dov Hoz en est une illustration. Si vous avez déjà flâné dans les petites rues aux alentours de Ben Yehuda et Dizingoff entre la rue Frishman et Gordon, il est impossible que vous ne vous soyez pas arrêté devant ce bâtiment à l’abandon en plein cœur du carré d’or de la ville.

.

Ce bâtiment était à l’origine une école religieuse Masorati pour jeunes filles. L’établissement a fermé ses portes dans le début des années 90, ils fut ensuite reloués comme bureaux avant d’être laissé à l’abandon pendant près de 15 ans!

Aujourd’hui ce quartier est un des plus prisés et des plus denses en population de la ville. Afin de mettre en adéquation ses infrastructures avec l’évolution de la ville, il a donc été décidé de redonner vie à l’ancienne école en créant pour la rentrée 2015 cinq classes de Gan (maternelle).

C’est également l’occasion de créer en son sein un centre communautaire. Ce centre pourrait notamment accueillir les principales associations de olim hadachim et devenir un point de rencontre et d’informations pour cette catégorie de la population. Afin que l’aménagement de cet espace de plusieurs milliers de mètres carrés répondent aux besoins des telavivi, une grande consultation publique via internet a été lancée : De quoi le centre Dov Hoz devrait être composé pour être utile pour vous et devenir votre centre communautaire? C’est la question posée par la municipalité et elle compte sur vos nombreuses réponses.

Alors, allez y cliquez sur ce lien et donnez votre avis (en hébreu ou en anglais seulement)*:http://ta.consultationzone.com/taenglish/telaviveng/Landing

Pour ceux qui ne peuvent répondre ni en hébreu, ni en anglais, vous pouvez nous écrire en français en cliquant ici

Nina Sitbon pour Tel-Avivre.com

Print Friendly, PDF & Email

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here