La police du district de Tel Aviv a arrêté huit personnes cette nuit, les individus sont soupçonnés d’être impliqués dans la tentative d’assassinat qui a eu lieu lundi matin à  Rehovot au cours de laquelle un père et son fils ont été grièvement blessés par un engin explosif placé sous leur voiture. L’explosion a eu lieu dans la matinée. Les ambulanciers du Magen David Adom ont été appelés sur les lieux pour fournir les premiers soins puis ont évacué les deux blessés vers l’hôpital Kaplan de Rehovot.

Rehovot attentat

Les enquêteurs tentent de vérifier s’il y a un lien entre la tentative de meurtre d’hier et un assassinat qui a eu lieu, il y a environ six mois ( un homme avait été tué à bout portant ).
Un responsable de la police du district a déclaré aux journalistes que le père et son fils sont depuis longtemps en conflit avec une famille mafieuse de la région. Il a déclaré que  » Quelqu’un connaissait leur itinéraire et a utilisé la méthode classique des organisations criminelles, à savoir piéger le véhicule avec de l’explosif « .
Il faut savoir que la ville de Rehovot est le terrain d’affrontement entre deux familles mafieuses. Elles sont des cibles majeures de la police en raison de plusieurs tentatives d’assassinats dans des lieux publics de la ville, mettant à plusieurs reprises des passants
innocents en danger.

Pour recevoir nos nouveaux articles au quotidien, cliquez ici

Le chef de police, le commandant Yohanan Danino, a déclaré, lors d’une réunion spéciale sur le crime organisé :  » Les derniers assassinats et tentatives d’assassinats entre les organisations criminelles sont des incidents graves, la police israélienne
ne peut pas tolérer de tels actes et nous continuerons de mener la guerre contre ces organisations « .
Parmi les règlements de comptes mafieux de ces derniers mois, notons la tentative de meurtre d’un avocat célèbre de Tel-Aviv, ou encore l’assassinat d’un mafieux appartenant à la famille Domrani à proximité d’une école à Ashkelon .
La police a décidé de libérer les huit suspects qui sont consignés à leur domicile jusqu’à nouvel ordre. Il semble que la police ne dispose pas de preuves suffisantes pour le moment qui pourraient justifier une détention prolongée…

par David Illouz pour Tel-Avivre –

Print Friendly, PDF & Email

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here