En entretien avec la chaine 7, le fils de l’ancien président américain Ronald Reagan évoque l’importance de la sécurité d’Israël.

Michael Reagan, fils de l’ancien président américain Ronald Reagan, a évoqué lors d’ une interview avec la chaîne 7 différents dossiers dont les négociations entre Israël et l’Autorité palestinienne, le dossier iranien, et les besoins sécuritaires d’Israël.

michael_reagan

« Je pense que les États-Unis ont mis Israël dans une situation très difficile face à l’Iran » explique Reagan. Je pense aussi que les gens souffrent aujourd’hui d’une certaine apathie vis à vis de la situation au Moyen-Orient et que les occidentaux n’ont jamais connu les mêmes affres que les Israéliens pour protéger leur pays : « Je pense qu’il va finalement incomber à Israël de prendre une décision concernant sa sécurité», explique t-il, « alors qu’il devrait revenir aux États-Unis d’Amérique de s’assurer que l’Iran ne fasse pas ce qu’elle veut faire « .

Sur les négociations entre Israël et l’Autorité palestinienne il a commenté : «Quand Israël est conforme aux négociations et s’engage à libérer des prisonniers, ceux-ci reviennent les hanter, car ils savent que ces prisonniers peuvent revenir tuer ou mutiler encore d’autres israéliens. « 

Et Reagan d’ajouter : « Je ne pense pas que les Palestiniens veulent vraiment la paix, » . « Je ne pense pas qu’ils aient jamais vraiment voulu la paix, je pense qu’ils veulent Israël ».

Reagan a répété que le soutien américain à Israël était important pour l’avenir .

Pour recevoir nos nouveaux articles au quotidien, cliquez ici

«Il est temps pour la paix , mais il est temps pour les Palestiniens qu’ils montrent, dans les faits, qu’ils souhaitent la paix « , a-t-il conclu.

par Dan Amselem pour Tel-Avivre –

Print Friendly, PDF & Email

1 COMMENT

  1. Mr Reagan bravo et merci d’avoir decrit en une phrase toute simple la realite de ce que veulent vraiment les palestiniens, a savoir tout Israel!
    Ajoutons a cela le refus categorique de la ligue arabe reunie au Caire, d’accepter une de propositions de Mr Kerry soulignant la necessite d’une presence militaire israelienne dans la vallee du jourdain, et la boucle est bouclee!
    LE CHIEN ABOIE, LA CARAVANE PASSE, heureusement, ainsi il n’y aura jamais d’etat palestinien, car la palestine c’est nous…
    JUIFS/PALESTINIENS/ISRAELIENS.

Répondre à HEN7 Cancel reply

Please enter your comment!
Please enter your name here