Le rapport annuel de l’association , Latet, montre que la situation financière des familles pauvres ne s’est pas améliorée au cours des dernières années. 50 % des répondants du grand public affirment qu’ils sont obligés d’acheter moins de nourriture en raison de la situation économique. Latet est une organisation humanitaire fondée en 1996 dont le but est de fournir une assistance aux populations dans le besoin en Israël . Latet vise à mobiliser la société civile israélienne pour une plus grande implication dans le domaine humanitaire. Latet est une organisation non gouvernementale, apolitique, à but non lucratif, avec plus de 5000 volontaires israéliens impliqués dans ses activités.

65071_palestinian-children-clamour-for-food-handouts-in-jerusalem

Des statistiques très inquiétantes : 64 % des familles sont obligées de choisir entre la nourriture ou d’autres nécessités de base, 83 % des personnes âgées ne peuvent pas se permettre de recourir à des soins médicaux.

Le rapport a révélé que la moitié des parents, qui sont pris en charge par les services d’aide sociale, ont déclaré que leurs enfants pouvaient rester plusieurs jours sans manger, et que 9% des enfants de moins de 18 ans ont été forcés à voler de la nourriture pour manger !

Mais ce n’est pas tout. 12 % des parents ont déclaré que leurs enfants se nourrissaient en trouvant de la nourriture dans les poubelles ou dans la rue. 29% des enfants ont abandonné l’école,  directement lié à une autre statistique : un quart des mineurs originaires de familles nécessiteuses ont été contraints de trouver du travail pour aider leur famille.

Chez les personnes âgées , la situation est encore pire.  95 % d’entre eux , ont indiqué que la pension de vieillesse ne leur donne pas assez pour vivre décemment. Environ 83 % ont déclaré qu’ils ne pouvaient pas se payer les services de soins infirmiers.

Pour recevoir nos nouveaux articles au quotidien, cliquez ici

Le rapport de Latet comprend également deux autres enquêtes : un examen des avis de 120 organisations à but non lucratif et un sondage de 500 personnes du grand public  sur la question de la pauvreté .

Près de la moitié de la population , environ 45 % , ont déclaré qu’ils avaient peur de la détérioration potentielle de la situation économique des familles dans le besoin , soit une augmentation de 9 % par rapport à l’année dernière. La moitié des répondants du grand public ont déclaré qu’ils ont été contraints d’acheter moins de nourriture à cause de la situation économique .  Quinze pour cent de la population ont pris un deuxième emploi ou ont trouvé un autre emploi afin d’augmenter leurs revenus et 14 % de la population ont contracté un prêt bancaire pour faire face à leur situation financière désastreuse. Parmi les dirigeants d’organismes à but non lucratif , 61 % ont signalé une augmentation des demandes d’aides pour les enfants .

Le rapport sera présenté mardi lors d’ une conférence nationale des organisations de charité, où le Ministre des Services sociaux Meir Cohen ( Yesh Atid ) doit présenter son plan pour la sécurité alimentaire.

Par Alexandra Mathiot pour – Tel-Avivre –

Print Friendly, PDF & Email

2 COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here