L’Institut académique Ruppin de Emek Hefer effectue actuellement une étude portant sur l’intégration des immigrants français dans le monde du travail en Israël.

Q et E

logo ruppinIls ont besoin de votre aide pour la mener à bien. Merci de prendre quelques minutes pour répondre à ce questionnaire

Le formulaire s’adresse uniquement aux francophones actifs travaillant dans tous les milieux – francophone comme israélien. Le questionnaire est parfaitement anonyme. Facile, il ne prend qu’un petit quart d’heure pour y répondre.
A vous de jouer et merci de votre participation!

Cliquez ici pour accéder au questionnaire

 

 

Print Friendly, PDF & Email

3 COMMENTS

  1. Aidez les français! J ai une fille qui avait son cabinet d orthophonie Elle a fait son mémoire sur l autisme. Elle était très cotée avec50 patients par semaine.le concours d orthophonie est très dur en françe.il faut impérativement faire une prépa et ils en prennent 2/5 pour cent.elle a réussi le concours à Paris .les français vont en belgique pour être orthophoniste.ce n est pas un concours c est la fac et des examens en fin d année .c est en facile d être orthophoniste en belgique . Et bien les orthophonistes belges ont les équivalences et pas les français.

  2. Il y a effectivement une ségrégation à l’égard des français immigrant en Israël.
    Mon fils est sorti d’une Grande Ecole d’agronomie en France, avec un diplôme d’ingénieur reconnu bien sûr, par l’Etat français, mais qu’Israël ne veut pas reconnaître. Mon fils est même soupçonné d’avoir falsifié son diplôme. C’est un comble.
    Il effectue un master 2 à Jérusalem mais il ne sait pas s’il pourra être validé, car cette validation dépend de la reconnaissance de son diplôme français.
    décourageant de vouloir retrouver son identité!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here