Tout le monde a compris que l’événement avait quelque chose d’historique: Le président de l’Etat juif est assis dans son bureau à Jérusalem avec un drapeau israélien, et vingt neuf ministres des Affaires Etrangères des pays arabes sont assis dans le golfe Persique et ils parlent de sécurité, de la guerre contre le terrorisme et de la paix.

shimon peres
Photo: Noam Moskovich

Sur écran géant, en face d’une foule compacte composée de politiciens musulmans et arabes, y compris avec les fils du roi d’Arabie Saoudite, le Président Peres parle du plan de paix et du rôle d’Israël au Moyen-Orient.

Lors de cet événement rare qui s’est déroulé il y a deux semaines, le président Shimon Peres a comparu devant 29 ministres des Affaires étrangères des pays du Golfe. L’événement historique a eu lieu lors du Sommet du Golfe à Abu Dhabi dans les Emirats Arabes Unis. Les ministres des Affaires étrangères de Bahreïn, du Koweït, d’Oman, du Yémen et du Qatar étaient présents, ainsi que les ministres des Affaires étrangères de la Ligue arabe et d’autres pays musulmans, comme l’Indonésie, la Malaisie et le Bangladesh.

Pour recevoir nos nouveaux articles au quotidien, cliquez ici

Peres est apparu sur un écran vidéo assis dans son bureau à Jérusalem avec un drapeau israélien derrière lui. En face de Peres était était assis Terje Roed-Larsen, le sous-secrétaire général de ‘ONU, et Martin Indyk, envoyé spécial américain pour les négociations israélo-palestiniennes. Larsen était donc assis sur la scène et interrogeait Peres, qui ne parlait pas directement aux ministres des Affaires étrangères musulmans. Lorsque le président parlait, aucun ministre n’a quitté la salle, et quand il eu fini, une salve d’applaudissements a clôturé ses mots. Thomas Friedman analyste en chef au New York Times qui a assisté à l’événement sana en divulguer le contenu a révélé « la performance » de Peres. Ce qui s’est dit est resté secret mais le président a confirmé qu’Israël pouvait jouer un rôle majeur au Moyen-Orient, et qu’il existait une possibilité de dialogue avec un objectif commun : la lutte contre l’islamisme radical et le nucléaire iranien. Shimon Perez a également parlé de sa vision pour la paix mondiale.

par Dan Amselem pour Tel-Avivre –

Print Friendly, PDF & Email

4 COMMENTS

  1. Bravo ! Vive les discussions ! Il vaut mieux parler que se tirer dessus.

    Mais ça ne change strictement rien à mes intimes convictions.

  2. quoi de plus normal? Na t-il pas toujours fleurté avec la ligue arabe via , l’internationale socialiste? Ne lui doivent-il pas Oslo et ses accords néfastes à Israël, je serais très curieux de connaître le contenus des questions et des réponses de la conversation car je suppose qu’il a du une fois de plus trouvé à dire et à redire contre les Israéliens comme d’habitude.

  3. A croire que Mr Shimon Peres veut entrer dans une posterite…ETERNELLE
    les honneurs de la presidence ne lui suffisent pas, il ne loupe jamais une occasion de vouloir s’opposer a Mr Binyamin Natanyaou, c’est pitoyable, il parait meme qu’il songe a creer un nouveau parti?

Répondre à hen7 Cancel reply

Please enter your comment!
Please enter your name here