Une nouvelle étude montre que les nouveaux immigrants olims, âgés de 55 ans et plus, sont confrontés à des problèmes d’achats de biens immobiliers. La raison ? Un système bancaire frileux qui ne veut pas  faire de prêts hypothécaires.

Home finances

Israël encourage les juifs à faire leur Alyah et acheter une maison en Israël. Mais une tranche de la population se voit  souvent privé de ce rêve : les personnes âgés de plus de 55 ans.

Une nouvelle analyse démontre à quel point la situation peut être difficile pour ces nouveaux arrivants. L’immobilier israélien propose des prix au mètre carré parmi les plus élevés au monde, qui ne vont  pas en s’arrangeant. S’ajoute à cette réalité, pour les nouveaux arrivants et les acheteurs âgés de 55 ans, une offre de système retranché sur des termes hypothécaires trop courts.

Cette analyse montre que cette catégorie de personnes fait face à de grandes difficultés à l’accès à la propriété et est confronté à une certaine forme de  discrimination en Israël. Les banques prêteuses sont inquiètes d’autoriser des prêts hypothécaires qui vont au-delà de 75 ans, de crainte que les emprunteurs ne remboursent le prêt , en dépit du fait que le demandeur peut être pleinement qualifié en raison de son activité et, avec dans l’ensemble une solide situation financière.

Norman Zysblat , un agent d’assurance vétéran en Israël, souligne que les banques israéliennes ont souvent besoin que les clients étrangers investissent de l’argent dans une assurance vie israélienne pour s’assurer du remboursement de l’hypothèque dans le cas où l’emprunteur décède.

Pour recevoir nos nouveaux articles au quotidien, cliquez ici

L’unique solution dans certains cas est donc d’utiliser un avocat hypothécaire expérimenté , qui défendra l’intérêt de l’acheteur, sachant que la loi est finalement du côté des consommateurs.

Par Paula Chiche pour – Tel-Avivre –

 

Print Friendly, PDF & Email

3 COMMENTS

  1. On nous demande de venir vivre en israel, soit la loi du retour que le gouvernement israélien n’applique pas.
    Tous les obstacles sont réunit pour barré la route aux nouveaux Olés
    La meilleur maniére de se ruiner, c’est de faire confiance à la politique israéliénne .Pour eux il ya juif et juif.
    Moi, je préfere retourné dans un pays arabe et vivre sans conditions et
    demain mes décendants sauront quoi dire.
    ISRAEL est devenu un pays de grands luxes et non accéssible aux juifs
    derniers venues Quel malheur pour le pays ou coule le lait et le miel.
    NOUS SOMMES Désirités de la promesse de DIEU .
    Shalom à tous et ne revez pas trop si vous etes honnet .

  2. Israël ou il faisait bon y vivre est devenu le pays le plus cher au monde
    Pas seulement pour l immobilier mais pour tout le reste comme la nourriture ou les voitures
    Ne parlons pas des loyers des taudis frisent le prix des champs elysees
    Dommage que la politique de bibi continu à faire d Israël un pays ultra capitaliste ou il faudras se battre pour survivre.

  3. Depuis nombre d annees, je reve de faire mon Alyah en Israel. J ai vecu en Israel, a l age de 20 ans, accompli mes obligarions de citoyen israelien en offrant 3 annees de ma vie, pendant un service militaire dur et tres perilleux. Apres cela, j ai decide de faire la Yeridah. Il y a de cela Presque trente ans. Aujourd hui, a chaque visite en Israel avec le grand desir de revenir vivre dans ce pays, je retourne vers mon pays de residence, avec les realites isreliennes, des faits et non des reves . Il est donc impossible pour un reveur , qui que ce soit , qui ne veut pas voir la realite face a lui, d aller vivre en Israel. L agence Juive et ces emissaires en Europe , ne peuvent helas, changer les grandes difficultes, qui attendant les olim. Donc, refflechissez . Il est bien connu qu Israel est un pays capitaliste, et sans un grand capital, votre existence sera plus dur a vivre qu en Europe.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here