Les jeunes juifs de Turquie se sentiraient contraints de partir. En particulier à cause de l’antisémitisme et de la rhétorique radicale d’Erdogan, Premier Ministre de Turquie. 

s-turk

Un quotidien turque a relayé l’information mercredi dernier. D’après le journal, les juifs quitteraient la Turquie en raison des pressions antisémites exercées sur eux. De plus, les tensions entre Jérusalem et Ankara se sont renforcées.

La communauté juive compte environ 15000 juifs. La majorité d’entre eux se concentrent à Istanbul. Mais l’atmosphère négative du pays, et les propos d’ Erdogan à l’encontre d’Israël rendent la situation difficile pour les juifs de Turquie.

Des centaines de juifs, ne parviennent plus à concilier leur identité turque et leur judaïsme. Nesim Güveniş, Président de l’Association de la communauté juive de Turquie en Israël, a confié au quotidien Hürriyet:  » Au vu de l’atmosphère qui règne aujourd’hui en Turquie, nous sommes dans une position délicate… Je suis turque, ça ne fait aucun doute, mais c’est les autres que nous n’arrivons pas à convaincre ». Il a ajouté:  « Les relations économiques entre Israël et la Turquie ont souffert. Les hommes d’affaires israéliens hésitent de plus en plus à investir, dans un pays considéré comme hostile ».

Güveniş a également confié:  » La pression exercée sur les juifs a commencé bien avant 2010″. 2010 étant l’année ou 9 turques ont trouvé la mort dans un raid israélien lié à la flottille pour Gaza. Ces pressions remonteraient même avant 2009. L’ année où Recep Tayyip Erdogan, Premier Ministre turque, avait accusé le President Shimon Peres de « tuer des gens », au cours du Forum Mondial de l’économie, à Davos.

Güveniş qui a fait son aliyah en 1981, explique les raisons pour lesquelles il a quitté la Turquie:  » Je ne voulais pas que mes enfants aillent à l’Université là-bas. Des gauchistes et d’autre groupes les auraient poussé à prendre parti. Ils sont allés à l’Université en Israël, les deux premières années, c’ était difficile à cause de la langue. Mais je ne regrette pas. « 

Aujourd’hui, 80 000 juifs turcs vivent en Israël .

Print Friendly, PDF & Email

4 COMMENTS

  1. Il est temps de quitter tous ces pays hostiles et de faire l’Alyah. Les Juifs sont devenus indésirables dans le monde, chose prédite par les prophètes d’Israël.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here