Le site internet officiel de la très célèbre application israélienne Whatsapp, application de messagerie pour les appareils mobiles, a été piraté mardi par des militants pro-palestiniens.

WhatsApp-hacked-site

Les Hackers ont placé en page d’accueil du site une bannière comportant des messages anti-israéliens. Un groupe appelé KDMS a revendiqué la responsabilité de l’attaque. Les internautes qui souhaitent accéder au site ont été redirigés vers une autre page qui présentait des revendications territoriales qui pour résumer déclaraient que  » les Palestiniens se sont fait voler leur terre par les sionistes « .

Pour recevoir nos nouveaux articles au quotidien, cliquez ici

Les messages exigeaient également qu’Israël libère tous les prisonniers palestiniens. De plus, il était demandé aux Palestiniens  » de libérer leur terre « . Le site WhatsApp a été par la suite mis hors-service et n’était plus disponible pour les visiteurs, le temps pour les administrateurs du site de corriger leur faille dans la sécurité informatique du site.
Un rapport sur le CNET a déclaré qu’il n’est pas encore totalement clair s’il y a eu  perturbations dans les données ou dans les services à la clientèle de WhatsApp ou s’il s’agit simplement d’un détournement d’URL sans grosses conséquences.

par Roger Haddad pour Tel-Avivre-

 

Print Friendly, PDF & Email

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here