Mardi, le belge François Englert âgé de 80 ans et le britannique Peter Higgs âgé de 84 ans reçoivent le Prix Nobel de Physique. Les deux hommes sont récompensés pour leurs travaux sur le boson de Higgs, une particule élémentaire sur laquelle repose le concept de masse.

nobel price

Englert est professeur à l’école de physique et d’astronomie de l’Université de Tel Aviv et est un survivant de l’Holocauste. Englert et Higgs ont dans un premier temps, travaillé séparément sur le sujet. François Englert fut le premier à initier les recherches, rejoint par Rober Brout décédé en 2011. Suivis de peu par Peter Higgs. Finalement c’est le CERN (Organisation européenne pour la recherche nucléaire) qui en Juillet 2012, confirme la théorie des deux physiciens.

En 2004,  François Englert, Peter Higgs et Robert Brout avaient reçu le prix Wolf, une récompense israélienne remise par la fondation Wolf et considérée comme étant précurseur du prix Nobel.

Le porte parole de l’Université de Tel Aviv, a confié qu’ils avaient tissé des liens profonds avec Englert pendant des années. Il a rajouté que le professeur Englert était un professeur de renom à l’Université de Bruxelles, et qu’Englert avait fait des recherches reliées à l’Université de Tel Aviv ces quinze dernières années. Englert aurait un statut particulier au sein de l’école d’astronomie et de physique de l’Université de Tel Aviv, en faisant des visites régulières, en y transmettant son savoir, et en consultant l’établissement pour ses recherches.

Pour recevoir nos nouveaux articles au quotidien, cliquez ici

L’Académie Royale des sciences de Suède a cité les deux scientifiques pour leurs travaux sur « la découverte théorique d’un mécanisme qui contribue à notre compréhension de l’origine de la masse des particules subatomiques ».

par Elsa Benaiche pour Tel-Avivre –

Print Friendly, PDF & Email

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here