Vous avez peut être déjà lu  l’information un peu partout sur le net et dans la presse, tant tout ce qui touche à Israël est immédiatement commenté, re-commenté, sur-commenté tout spécialement  quand le « scoop » est de nature à ternir l’image déjà si malmenée d’Israël sur la scène internationale.

gh
Crédits photo /AFP

 

Tout commence par la première « vérité », la vérité Relative.

En effet, celle-ci peut être subjective et diffère selon les perceptions, les sentiments ou encore les opinions de chacun. « Dieu existe », « Dieu n’existe pas », « le Houmous c’est délicieux », « le Houmous c’est pas terrible » … Autant de vérités relatives, subjectivement liées à la personne en fonction de qui elle est et de ses opinions personnelles.

Dans l’affaire qui nous occupe la vérité relative est donc celle des militants de l ‘extreme gauche israélienne, des manifestants palestiniens ainsi que des membres du personnel de certaines représentations européennes en Israël, qui ont tous souhaité garder l’anonymat à part Marion Fresneau-Castaing, Attachée de coopération humanitaire et sociale auprès du consulat général de France à Jérusalem.

Leur vérité est qu’ils se sont courageusement portés, dans le cadre d’une action humanitaire, au secours de palestiniens rendus sans abris par la destruction par l’occupant sioniste de leur habitat multiséculaire. Et que ce faisant ils ont été empêchés et malmenés par la terrible Tsahal.

La seconde « vérité », à notre époque de communication tous azimuts, est la vérité médiatique.

La verité médiatique, qui n’est souvent que le mensonge partagé par le plus grand nombre, ne se soucie guère de la réalité des faits, seul compte le sensationnel, l’effet d’annonce et in fine si l’article va ou ne va pas « accrocher » un nombre maximal de lecteurs.

La crainte n’est pas pour cette « vérité » d’écorner la réalité mais uniquement que le public risque de ne pas applaudir, en effet il est risqué de ne pas prêcher des convertis. Aller contre l’opinion, c’est avoir tort d’emblée aux yeux de la plupart.

Ainsi dès vendredi soir on a pu lire partout sur le web la reprise frénétique de cette « last news », de cette « breaking news »  reprise à l’unisson par tous les médias mainstream  copiant et recopiant le même article à l’infini, citant « des sources concordantes » :

« Ils m’ont traînée hors du camion et m’ont jetée à terre sans aucun égard pour mon immunité diplomatique » déclare Marion Fesneau-Castaing selon Reuters

Un porte-parole anonyme du consulat général britannique à Jérusalem a déclaré qu’il était «préoccupé» par les informations que l’armée israélienne avait « empêché les populations affectées  de recevoir une aide humanitaire », a rapporté la BBC.

Les soldats israéliens ont dispersé par la force un groupe de volontaires d’organisations humanitaires, accompagnés de diplomates européens, qui tentaient de distribuer ces équipements aux bédouins palestiniens de Makhoul, dans la vallée du Jourdain (Est de la Cisjordanie), a constaté un photographe de l’AFP.

Une diplomate française, Marion Fesneau-Castaing, a été tirée de force hors du camion qui contenait l’aide, a-t-il précisé.

La synthèse de toutes ces dépêches donne le résumé suivant que l’on trouve partout sur la toile (en l’occurrence celui-ci est tiré du site rue89) :

« Des diplomates européens ont été malmenés ce vendredi en Cisjordanie par l’armée israélienne, qui s’est opposée à la distribution d’aide à des Palestiniens dont les habitations avaient été démolies cette semaine.

Des soldats ont lancé des grenades assourdissantes sur le groupe. Une diplomate française, Marion Castaing, a été extraite sans ménagement du camion transportant des tentes et de l’aide. »

Tous les éléments d’une parfaite désinformation sont en place, en fournissant des informations fausses, incomplètes, lacunaires et/ou biaisées. Même le lecteur qui s’efforce d’être impartial et de bien réfléchir se trompera dans sa conclusion en lisant ces prétendus faits.

La troisième vérité, la vérité objective, celle des faits !

Nous avions commencé par les vérités subjectives comme l’affirmation que « le Houmous est délicieux » qui n’engage en effet que la personne qui l’affirme.

En revanche nombre de vérités ont nécessairement besoin de rester universelles et non relatives à chacun, dura lex sed lex (la loi est dure mais c’est la loi) dit l’adage, la loi peut ne pas plaire mais son interprétation et l’opportunité de son application n’appartiennent pas à tout un chacun.

En effet si l’on se met à relativiser la loi (comme les décisions rendues par la cour suprême d’un pays) ou encore les règles de bienséance (comme celles qui incombent au personnel diplomatique reçu dans un pays étranger dans lequel il n’est qu’invité et où tout ne lui est pas permis) si chacun les considère à « sa » manière, cela peut rapidement devenir dangereux pour la société. Elles  sont justes par définition et ont été établies comme de « vraies » règles à respecter pour le bon fonctionnement du système.

Ou encore, si l’on apprend à des lecteurs par exemple, que toutes les vérités peuvent être relativisées, nous risquons vite d’avoir un monde où le mensonge sera devenu universel puisqu’on ne le considérera plus comme tel mais simplement comme des « vérités » relatives à chacun.

Les faits, la réalité objective donc dans cette affaire, sont les suivants :

Les événements prennent place dans ce que les Palestiniens appellent Khirbet Al-Makhul, dans la région de Hemdat, dans le nord de la vallée du Jourdain proche d’une base d’entraînement pour Brigade Kfir de l’armée israélienne et  site décrété  « zone militaire fermée ».

La Cour Suprême israélienne, dont le respect du droit est de notoriété publique, a ordonné la démolition d’une cinquantaine de structures dont une dizaine d’habitations érigées sans permis à Makhul, qui est sous contrôle israélien conformément aux accords d’Oslo. Démolitions logiques concernant des constructions illégales, et dont font également souvent les frais des implantations juives en Judée-Samarie.

« Par conséquent, dix familles comprenant 48 personnes ont été déplacées », a indiqué le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU (Ocha) dans son dernier rapport hebdomadaire.

La Haute Cour ayant jugé que les habitations ont été construites illégalement, sans aucun permis de construire,  ces bâtiments délabrés ont donc été démolis lundi.

Suite  à cela, s’est immédiatement déclenchée la machine de propagande anti-israélienne. Des dizaines de Palestiniens sont arrivés sur le site, accompagnés par des militants d’extrême gauche (israéliens) et plusieurs « diplomates », et ont commencé la construction de nouvelles structures.

L’objectif n’étant pas tant de reconstruire ce qu’ils savaient voué à la démolition que de s’opposer aux forces de l’ordre en faisant le maximum de tapage médiatique.

Selon le porte-parole de Tsahal, « les Palestiniens sur les lieux vendredi après-midi ont commencé à lancer des pierres et à s’en prendre physiquement aux forces de sécurité israéliennes quand elles sont arrivées sur place. Les soldats ont riposté en utilisant des méthodes de dispersion de foule pour briser la mêlée et trois Palestiniens ont été arrêtés ». La réplique de l’armée n’a fait aucun blessé.

C’est alors que commence « l’affaire Marion Fesneau-Castaing ».

Pour recevoir nos nouveaux articles au quotidien, cliquez ici

« Ils m’ont tirée du camion et obligée à m’allonger sur le sol, sans égards pour mon immunité diplomatique » a-t-elle déclaré.

Elle n’évoque aucune brutalité (et pour cause il n’y en a pas eu, gageons que sinon les photos seraient partout sur la toile.  Tsahal a prit l’habitude de filmer ses interventions pour éviter qu’une personne interpellée en douceur n’apparaisse quelques heures après le visage tuméfié se plaignant de brutalités…).

Mais si elle a été tirée hors du camion c’est sans doute qu’elle avait refusé d’en sortir… contre l’ordre des autorités locales qui faisaient appliquer une décision de justice dans une zone militaire fermée rappelons-le.

Elle n’évoque pas non plus sa brutalité envers un soldat israélien et pourtant regardez la vidéo car encore une fois ce qui nous intéresse dans cette affaire tient en quelques mots : « les faits, rien que les faits »

 

L’immunité diplomatique dont se targue Madame Castaing  reste à vérifier, eu égard à la récente affaire qui impliquait également un employé du consulat général de France à Jérusalem pris en flagrant délit de trafic d’or et de tabac entre la Jordanie et Israël, et qui au final n’était qu’un chauffeur porteur d’un passeport de service mais non membre du ministère des affaires étrangères français.)  Cette immunité donc n’a évidemment pas vocation à autoriser les diplomates à forcer un barrage des autorités locales avec un camion plein de matériaux de construction afin de reconstruire des habitations illégales démolies quelques jours auparavant sur décision de justice !

Suite à la saisie l’armée israélienne a déclaré que le camion contenait en effet des matériaux de construction pour des maisons neuves.

A ce propos Paul Hirschson, porte-parole du Ministère des Affaires étrangères israélien, a déclaré qu’une plainte formelle pourrait être déposée auprès des Français sur l’implication de la diplomate,  (rapporté par l’Associated Press).

« Si elle a en effet  participé alors une plainte officielle sera déposée parce que ce n’est pas la façon dont se comportent les diplomates, » a-t-il dit.

Pour le moment l’ambassade de France en Israël n’a pas communiqué sur le sujet, mais il m’est d’avis que le nouvel ambassadeur Patrick Maisonnave se serait bien passé de ce petit « cadeau » de bienvenue empoisonné…

par Vorache pour Tel-Avivre.com

Print Friendly, PDF & Email

22 COMMENTS

    • A qui vous voulez donner une raclée et surtout, est ce que vous êtes en mesure d’en donner une pour prétendre au « sang froid »? A moins que question sang froid, vous faites effectivement partie de l’espèce des serpents à qui il faut broyer la tête, ce qui ne saurait trop tarder.

  1. Israel a ete plusieurs fois condamné par l onu pour ses actes ignobles concernant le peuple palestinien, les isolante, les faisant mourir.
    Si les usa n etaient pas la pour mettre un veto, le gouvernement extremiste de droite qui sevit aurait des sanctions depuis belle lurette

  2. Ben, Israël est loin d’être innocent dans le conflit israélo-palestinien, par contre dans un conflit il y a toujours au moins deux parts et les deux ont des politiciens qui se foutent de leurs peuples.

    Un coup de poing n’en est rien comparé à tout ce que la fille que j’ai parrainée en la Bande de Gaza a vécu, qui a perdu son père, qui fut agriculteur, tué par des soldats israéliens pour rien, sa mère gravement malade refusée le soin médical par les autorités israéliennes.

    Mais les deux côtés en sont coupables pour la souffrance des peuples… Il existe forcément des intérêts économiques derrière le conflit…

    • C’est surtout vous Maria qui n’êtes pas innoncente avec votre abjecte affabulation . Citez nous des noms et des endroits de de ce que vous prétendez. Quand on a vraiment des choses comme ça, on donne des dates, des lieux, les noms et prénoms des intéressés, un descriptif un peu sérieux que histoire de père noel. Vous mentez de façon éhontée et en plus mal. Et même à propos de votre nom de famille, vous mentez grossièrement.

    • Et bien sur un million de juifs spoliés et chassés par les États arabes par nettoyage ethnique, ça ne compte pas, ça n’a jamais e existé. L’anéantissement de la civilisation sepharade tout le monde s’en fout, alors que ce fait historique plus récent, plus injuste et plus nombreux que les « Palos » légitime a lui seul un État Juif.

  3. @Deanay: Il ne suffit pas d’insulter un état et ses habitants pour avoir raison, citer des drames de l’histoire n’est pas un argument d’autorité, surtout quand visiblement ces notions vous dépassent.

    Quand on ne connait rien des réalités d’une situation, le mieux c’est de se taire, car mieux vaut s’abstenir au risque de passer pour un idiot, que de venir commenter (en disant n’importe quoi) et de ne laisser aucun doute à ce sujet 😉

    Voila ce qu’une parole éclairée peut vous apprendre sur ce sujet:

    Tribune d’un député sud-africain:

    « J’ai souffert de l’apartheid. Israël est vraiment libre pour tous. »

    21 mai 2013 10:37 AM

    Lors de mon récent voyage à San Francisco, j’ai été consterné de découvrir des affiches dans la ville accusant Israël d’apartheid. En tant que Sud-Africain noir qui a vécu sous l’apartheid, je peux témoigner que ce système a été mis en œuvre en Afrique du Sud pour subjuguer les gens de couleur et leur refuser une variété de droits. À mon sens, Israël ne peut pas être comparé à l’apartheid en Afrique du Sud. Ceux qui font cette accusation exposent leur ignorance de ce qu’était l’apartheid.

    L’apartheid était un système juridique de la ségrégation et l’oppression fondée sur la couleur de la peau, avec une très petite minorité blanche dominant la grande majorité des gens de couleur.

    En tant que Sud-Africain noir sous l’apartheid, entre autre, je ne pouvaient pas voter, je ne pouvais voyager librement en l’Afrique du Sud. Aucune personne de couleur pouvait occuper un poste gouvernemental de haut niveau. Les courses étaient strictement séparés au arénas, les toilettes publiques étaient séparées, les écoles et les transports publics aussi. Les gens de couleur avaient des hôpitaux, les soins médicaux et une éducation de moins bonne qualité. Si un médecin blanc était prêt à prendre un patient noir, il devait l’examiner dans une arrière salle pour qu’on ne puisse pas le voir.

    Au cours de mes nombreuses visites en Israël, je n’ai pas vu le moindre commencement du début de tout cela. Ma compréhension du système juridique israélien est que l’égalité des droits est inscrite dans la loi. Noir, brun et blanc Juifs et la minorité arabe se mêlent librement dans tous les lieux publics, les universités, les restaurants, les bureaux de vote et les transports publics. Toutes les personnes ont le droit de vote. La minorité arabe a ses partis politiques, elle a ses députés au sein du parlement israélien (Knesset), et détient des positions dans les ministères, la police et les services de sécurité. Dans les hôpitaux, les patients palestiniens se trouvent dans des lits à côté des Juifs israéliens, et les médecins et les infirmières sont souvent arabes. Je crois savoir également que le juge qui a présidé le procès de l’ancien président israélien Moshe Katsav, qui l’a reconnu coupable d’inconduite, était arabe. Une noire a récemment remporté le titre de Miss Israël. Rien de tout cela n’est possible dans un état d’apartheid.

    Je crois que c’est diffamatoire et trompeur de parler d’Israël de cette manière, surtout après les attentats suicides, les tirs de roquettes et les autres actes de terrorisme. Je suis choqué par l’affirmation selon laquelle l’Etat démocratique et libre d’Israël pratique l’apartheid. Cette accusation ridicule banalise le mot apartheid, amoindri l’ampleur du racisme et de la souffrance endurée par les sud-africains.

    J’invite tous les gens, les jeunes en particulier, à se rendre en Israël et à apprendre les faits par eux-mêmes afin qu’ils puissent en toute confiance réfuter ces fausses allégations contre Israël. La mauvaise application du terme apartheid se moque d’une injustice grave et menace de saper le vrai sens du terme.

    À mon avis, Israël est un modèle de démocratie, d’inclusion et de pluralisme qui peut être imité par de nombreux pays, en particulier au Moyen-Orient.

    Par Kenneth Meshoe –
    Le révérend Kenneth Meshoe est un membre du Parlement sud-africain et président du Parti démocratique chrétien africain.

  4. @ pascal racoid : L’ONU n’a jamais qualifié « d’ignoble » les actions du gouvernement d’Israël mais vous avez raison, souvent, l’ONU a condamné Israël, en fait alors que des dizaines de millions d’africains sont massacré depuis des années au Congo entre autre, et que des conflits majeurs agitent notre petite planète en général et le proche orient en particulier (Egypte,kurdes,et Syrie bien-sur pour ne citer qu’eux).

    Effectivement 80% des condamnations de l’ONU sont dirigées contre Israël
    où rappelons-le, le total des mort depuis 1948 en comptant les victimes israéliennes comme arabe ne dépasse pas les 50 000, soit moins de la moitié de ce qu’a causé le conflit syrien en 1 an et demie…
    mais aucune condamnation de l’ONU sur la Syrie…
    l’obsession anti-Israélienne de l’ONU ne fait que décrédibiliser un peu plus cet organisation dont l’inefficacité et le ridicule vont jusqu’à nommer la Libye de kadhafi ou l’Iran à la tête de la commission des droits de l’homme! rien que ça 😉

    Alors oui heureusement que les Etats-Unis veillent au conseil de sécurité car sinon à n’en pas douter l’assemblée général dont la majorité absolue est de facto atteinte par les pays arabes et les votent des non-alignés (acheté a grand coup d’argent qatari)s’empresserait de condamner et sanctionner Israël, la seule démocratie de la région, le seul pays de la région ou la liberté religieuse est absolue et où la population chrétienne n’est pas en chute libre victime de l’intégrisme islamique qui chez les voisins brûle les églises par dizaines 😉

  5. @ Maria ben abraham: C’est drôle comme les gens qui se parent des atours de l’Équité ne lui font en réalité pas honneur..
    Vous nous affirmez que « les deux cotés sont coupables » mais finalement vous ne nous décrivez que les drames de votre protégée de la bande de Gaza

    Vous avez même l’outrecuidance d’affirmer que finalement on peut se permettre de lever la main sur un jeune soldat car il porte l’uniforme d’un Etat dont vous jugez qu’il le mérite au final…

    les palestiniens de la bande de Gaza sont les victimes du Hamas et de leur agressions terroristes répétées sur les civils du sud d’Israël,

    Viser des civils délibérément est un crime de guerre, se cacher derrière des civils en s’en servant comme bouclier humain est un autre crime de guerre , mais bon le Hamas n’est pas à ça prés, après tout les seuls qui seront blâmé au final ce sera les israéliens alors pourquoi se gêner…

  6. Ils sont drôles tout de même ces « diplomates » français.

    Que diraient-ils si qq diplomates étrangers, israéliens par exemple, venaient aider à reconstruire les baraques érigées illégalement par des roms qq part en France et dont la démolition avait été ordonnée par décision de justice ?

    Que dirait la presse française ?

    Je vous laisse deviner.

  7. C`est dommage. tres dommage que la France soit representee chez nous par des imbeciles et non objectives telle que cette Marion !

    • Vous vous trompez lourdement en qualifiant cette chose immonde qu’est castaing, ce n’est pas une simple imbécile mais une diplomate en mission de la pire espèce, de l’espèce de ceux qui cultivent la haine, de ceux qui mettent en oeuvre la naissance des petits merah par la propagation de mensonges assassins dont est si friand le quai d’Orsay, ce qui est désolant dans tout ça ce sont les autorités Israélienne qui restent passives face à cette racaille imposée sur le sol Israélien par les service diplomatique d’un état qui veut imposer ses idées marxistes à un autre allant même jusqu’a la violence et le mensonge extrême qui nourrit la haine violente contre l’état Juif d’Israël et les Juifs dans le monde.

  8. « Attachée de coopération humanitaire et sociale auprès du consulat général de France à Jérusalem. »

    Immanquablement, ça en jette sur un CV lorsque la jeune bobo désœuvrée rentre en France et sollicite un poste de cadre au service communication de Fleury-Michon ! …… [à noter toutefois que cette sémantique pompeuse ne dupe pas les DRH professionnels]

    Un titre ronflant, sans véritable contenu, …… comme seules nos chancelleries savent en concocter. Un tel titre ne présume en aucune manière que la qualité de « personnel diplomatique » lui est attachée.

    Je gage qu’une femme de ménage, dans ces endroits, devient une …… « Attachée de coopération à la maintenance des surfaces dévolues à la représentation nationale » …… payée au SMIG bien évidemment !

    Monde du « paraître » …… où « l’être », …. telle la première vérité, n’a qu’une valeur relative !

  9. Être diplomate ne permet pas tout et encore moins d’utiliser son poing pour le balancer sur le menton d’un soldat
    La diplomatie c’est une représentation, on représente son pays ou sa région ou sa ville…
    Madame Fesneau nous représente très mal, et nous demandons sa révocation en tant que diplomate.

  10. Je suis assez attristé par la violence des commentaires des défenseurs d’Israël. Personnellement je n’ai rien contre le peuple israélien. je constate simplement que l’État d’Israël occupe illégalement des territoires depuis plus de 45 ans, contribuant ainsi à créer des tensions dans toute la région et encourageant ainsi tous les comportements extrémistes. y compris des attentats contre le peuple israelien.

  11. Peut importe le niveau démocratique d’un pays

    Comment peut ont laisser passer une telle insulte faite à un pays à toute une nation une atteinte aussi énorme à un
    Représentant d’israël
    Je peut vous dire que dans n’importe qu’elle pays arabe cela se serait terminer par le sang et non pas par un billet
    D’avion aller simple honte à la France si c’est ce genre de personne qui la représente,le pays donneur (d’honneur )de leçon que je sache Pétain et sa clique était bien français confirmer par Chirac .ont et français quand sa vous arrange
    Je trouve que certains soi disant français ont la mémoire courte ou alors des gent sans aucune culture qui fréquente des milieu ou ont fume certain produit ? De la haine de celui qui n’est pas comme moi c’est gentils incultes ont tous
    Intérêt de s’informer de se qu’il se actuelle dans certain pays arabe
    MAIS se sont des LÂCHE des TROUILLARDES ils ne peuvent s’exprimer que dans des pays démocratique
    La France ferait mieux de balayer devant sa porte

    Alain

  12. Autre vérité objective : d’où tenez-vous que cette terre, ce désert que l’on voit sur la vidéo n’appartient pas (au moins également) aux bédouins, ce que précisément le mot « arabe » veut dire ? Oui, chers Israeliens, vous êtes « chez vous », comme disent certains ici, par la force … Et la force finira par vous vaincre. juste une question de temps. Votre arrogance n’aura d’égale que la colère de ce Dieu qui vous a expulsé de la terre promise et qui, dans sa miséricorde, ne vous a pas rayé de la carte ! La (vraie) Tora, oui, le talmud, non !

    • Awrassi, les bédoins vivent très bien en Israël et font même l’armée avec les israéliens. Ils ne revendiquent pas de territoires et sont plutôt patriotes.
      D’ailleurs, pour avoir souvent discuté avec eux, ils prétendent que les palestiniens et d’autres imbéciles tels que vous ont dénaturé l’islam.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here