Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a convoqué plus tôt cette semaine le ministre adjoint à la Défense, Danny Danon (Likoud – Beitenou ) pour qu’il lui explique son commentaire malheureux : « tout membre du Likoud qui soutient un accord provisoire avec les Palestiniens doit être exclu du parti ».

Danny Danon

Le 3 Septembre, s’adressant à un auditoire de militants du Likoud en Judée et en Samarie, Danon, arrivé à la cinquième place sur la liste du Likoud et qui préside le comité central du parti, a déclaré : « Je dis ici , très clairement, si un accord provisoire est négocié, le Likoud devra déclarer ouvertement que  celui qui cherche à promouvoir celui-ci n’aura plus sa place au Likoud ».

Pour recevoir nos nouveaux articles au quotidien, cliquez ici

Danon a déclaré au Premier ministre que ses commentaires ne lui étaient en aucune manière destiné.

Lors de la réunion, dont le contenu a été rapporté sur le site web Walla, Danon a déclaré que ses commentaires étaient uniquement destiné à tous ceux qui ont essayé de travailler vers un accord intérimaire.
Le vice- ministre de la Défense a souligné que le premier ministre était opposé de toute façon à un tel accord avec les Palestiniens, il n’était pas plausible d’interpréter ses propos comme étant contre Netanyahu. Danon , selon Walla, a ajouté qu’il s’était excusé pour ses paroles en expliquant qu’elles avaient été déformées .

Danon a été particulièrement actif depuis la reprise des pourparlers de paix, formant, avec d’autres députés du Likoud, un « camp nationaliste  » au sein du parti pour préparer  » les futurs développements diplomatiques. »

Dan Amselem pour Tel-Avivre-

 

Print Friendly, PDF & Email

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here