Tel-Avivre : Franck Melloul, bonjour, merci de nous accueillir dans vos locaux, Mazel Tov, ils sont magnifiques.

Franck Melloul : Merci beaucoup.

franck melloul

Tel-Avivre : Je rappelle un peu votre parcours, d’abord, aux affaires stratégiques, à la sécurité et au désarmement au Ministère des affaires étrangères français, vous avez été conseiller auprès du premier ministre Dominique de Villepin pour la communication et les relations avec la presse, puis directeur de la stratégie, des relations publiques et de l’Audiovisuel Extérieur de la France, L’ AEF, l’entité qui regroupe l’ensemble des médias français internationaux et ainsi Patron de France 24. Et depuis Novembre 2012, Patrick Drahi le PDG de Numericable en France et de Hot en Israël vous propose de fonder i24 News. Comme je viens de l’évoquer vous avez eu un parcours prestigieux, dites-nous, en quelques mots, quelles ont été les raisons qui vous ont poussé à accepter ce poste qui implique aussi que vous ayez fait votre Aliyah ?

Franck Melloul : Comme vous venez de l’évoquer, je suis un diplomate de formation, je ne suis pas un journaliste, je ne suis pas un business man, je suis animé  par l’esprit de mission, et c’est la dimension de ce projet qui a motivé mon Aliyah. J’ai vécu la réconciliation, les coulisses de la réconciliation franco-israélienne, durant les années passées au quai d’Orsay ou à Matignon, et j’ai toujours pensé que cette réconciliation ne pouvait être concrétisée que lorsque les médias joueraient vraiment leur rôle, car il est indéniable que les médias portent la responsabilité de la désinformation et de la méconnaissance de ce qui se passe au proche orient aujourd’hui. Et puis, vous savez,  j’ai toujours pensé que j’irais vivre en Israël, le jour où je serais utile à quelque chose.

Tel-Avivre : La chaîne décrypte (selon votre propre slogan), depuis le cœur du moyen orient l’actualité du monde sur 3 chaines en trois langues. Alors tout d’abord rappelez-nous quels sont les pays qui reçoivent i24News ?

Franck Melloul : Aujourd’hui, grâce à internet, nous sommes diffusé dans le monde entier, PC, tablettes ou Smartphone diffusent la chaîne 24h sur 24 dans les trois langues où que l’on se trouve dans le monde. Nous sommes aussi diffusé par Satellites, des Satellites en Europe, en Afrique, en Asie et au Moyen-orient, on touche potentiellement plus de huit cent millions de foyers, et puis il y a la distribution câblée. Tous les câblo-opérateurs en France  à l’exception de la TNT, diffusent  i24News donc nous touchons à  peu près 20 millions de foyers en France. Mais nous sommes aussi en Belgique, au Luxembourg, au Portugal, en Espagne, dans plus de 45 pays en Afrique,  le travail est fastidieux et nous allons continuer à  nous étendre, nous serons début 2014 aux États-Unis sachant que par le biais d’internet nous constatons une audience assez forte dans cette partie du globe.

Tel-Avivre : Comment mesurez-vous l’audience?

Franck Melloul : Une chaine internationale répond à des critères d’audience internationaux. Nous ne sommes pas sur une média-métrie nationale, il y a des instituts spécialisés qui lancent tous les six mois des études de notoriété et d’audience, utilisées d’ailleurs par les agences médias. Cela prend du temps, car nous devons entrer dans ces études et être mesuré. Bien entendu, nous mesurons grâce à  internet les premiers résultats qui sont encourageants. Nous mesurons aussi la portée géographique de notre diffusion, nous recevons énormément de messages d’Afrique, d’Europe, d’Amérique par exemple, et l’impact de la chaîne arabe et sa géolocalisation est intéressante, elle montre que les trois premiers pays en terme d’audience internet sont l’Arabie Saoudite, l’Irak et l’Egypte. Le fait que le porte parole du président égyptien choisisse i24News, la semaine dernière  pour donner une de ses premières interviews, c’est la preuve de notre impact en Égypte et dans le monde arabe. I24News est la première chaîne d’information internationale née dans l’air du digital, nous continuerons à  déployer une stratégie internet forte.

Tel-Avivre : Sur Hot, toujours pas d’i24News, c’est un comble. Pourquoi ?

Franck Melloul : Tout simplement parce que les câblo-opérateurs israéliens n’ont pas encore reçu l’autorisation  du ministre de la communication de diffuser la chaîne, c’est donc un problème de bureaucratie. Nous sommes diffusé dans le monde entier, y compris dans les pays arabes et toujours pas en Israël, mis à part bien sur sur le net comme je viens de l’évoquer,  je ne peux pas imaginer que l’on donne l’autorisation à Al Jazeera de diffuser en Israël et pas a i24News. Le problème devrait être régler prochainement puisque le ministre de la communication viendra sur le plateau la semaine prochaine.

Tel-Avivre : Comment les équipes françaises, anglaises et arabes travaillent-elles et quels sont les objectifs de chaque chaîne ?

Franck Melloul : Toutes les équipes travaillent ensemble et produisent ensemble le même contenu, ce qui est unique au monde. Les synergies fonctionnent à plein et  que ce soient les francophones, les anglophones ou les arabophones, chacun produit ses reportages et utilise les reportages des autres. La chaîne française a un impact très fort en France mais aussi en Afrique francophone, l’objectif de cette chaîne, comme je l’ai souvent dit, n’est pas de sensibiliser la communauté juive mondiale, l’objectif n’est pas de convaincre ceux qui sont déjà acquis à Israël, elle est de toucher ceux qui ont une idée préconçue voir fausse d’Israël, et qui pour la plus part d’entre eux consomment des médias qui déforment la réalité de ce pays. Par exemple, diffuser la chaîne dans le Maghreb est important car cette population est souvent instrumentalisée par les autres médias sur la réalité israélienne. La chaîne anglophone quant à elle, touche l’Europe occidentale mais aussi l’Afrique anglophone et bientôt l’Amérique du nord, Al Jezeera en anglais monte en puissance dans tous ces pays y compris aux Etats-Unis et  i24News sera une formidable alternative.  La chaîne arabe ne diffuse pour l’instant que le soir de 19h00 à minuit en Prime Time, car nous avions la volonté de démarrer i24 News avec un programme en langue arabe et nous avons concentré nos efforts sur les news. La ligne éditoriale de la chaîne arabe n’est pas seulement de montrer un autre visage d’Israël aux arabes mais de leur montrer aussi la réalité de ce qui se passe dans leur propre pays y compris dans les territoires palestiniens. La population arabe a le désir, l’appétit d’aller voir ailleurs. J’ai déjà eu cette expérience avec France 24, quand on a lancé la version arabe de France 24, Sarkozy était contre. Mais qu’est-ce qui a fait le succès de la chaîne pendant le printemps arabe ? : précisément de montrer aux tunisiens les images que leur propre télé ne montrait pas.

Tel-Avivre : Vous filmez dans les territoires palestiniens?

Franck Melloul : Absolument, par exemple le reportage filmé à Gaza au lancement de la chaîne montrait que la population gazaoui consommait de plus en plus de drogue. Le journaliste expliquait que le Hamas était plus laxiste car en perte d’autorité sur la population et le gazaoui interviewé par le journaliste déclare : « C’est pas nous, c’est Israël qui vend de la drogue à  Gaza »  alors que l’enquête montre que non seulement l’autorité palestinienne laisse sa population se droguer mais que cette drogue vient d’Égypte.

Ce qui est intéressant aussi c’est de montrer à la population arabe qu’il y a des viols en Égypte, les chaines arabes ne le font pas, elles ne dénoncent pas ce qui se passe. La mission de la chaîne arabe  i24News sera de faire par exemple un débat en arabe sur ces questions.

Tel-Avivre : Quel accueil les journalistes de la chaîne reçoivent-ils dans le monde arabe ?

Franck Melloul : La chaîne est plutôt bien accueillie par le monde arabe mais moins bien accueillie dans les territoires palestiniens et c’est peut être aussi une des réalités que l’on doit montrer. Le ratio du contenu de la chaîne c’est 30 % d’actu Moyen Orient et 70%  reste du monde, nous avons dans ces 70%, plus de 20 correspondants dans le monde qui se repartissent en Europe, en Afrique, en Amérique etc.. mais aussi dans le monde arabe.

Tel-Avivre : Allez-vous faire preuve de moins de misérabilisme que la presse européenne dans les reportages consacrés aux territoires palestiniens ?

Franck Melloul : La semaine dernière nous diffusions un reportage de 13 minutes qui s’appelle « Les femmes de Ramallah » que vous pouvez d’ailleurs trouver sur internet en Replay. Le reportage démarre avec une image du mur en disant « Voilà ce qu’on a l’habitude de vous montrer de Ramallah et on a ensuite montré des femmes d’affaires palestiniennes qui, bien sur tapent sur Israël pendant le reportage mais on les voit habillées en Chanel, on voit des grands magasins, des bars, des jeunes qui s’éclatent, des palaces dans lesquels les israéliens aimeraient habiter et les nouvelles constructions Qatari, ce qui est important c’était de montrer à quel point on est loin de la prison à ciel ouvert.

Pour recevoir nos nouveaux articles au quotidien, cliquez ici

Tel-Avivre : Pour terminer, dites-nous un mot sur le modèle économique de la chaîne, sur les revenus publicitaires, en combien de temps arriverez-vous à l’équilibre budgétaire ?

Franck Melloul : Tout d’abord, je dois vous dire que l’on a inventé un concept, la Startup News Chanel, monter trois chaînes en six mois c’est pas simple, on pourrait sans doute prétendre au Guiness, l’objectif, c’est évidemment de commercialiser i24News, mais avant cela il faut d’abord qu’elle soit bien distribuée, et j’en profite pour vous annoncer  qu’ un homme d’expérience rejoint la chaîne, en tant que Chief Marketing and Commercial Officer,  il s’agit de Laurent Malek. Il sera chargé de mettre en place la stratégie marketing et commerciale de la chaîne, de développer sa notoriété, son référencement et sa commercialisation dans le monde entier, Laurent a travaillé au sein de grand groupe comme Disney ou Phillip Morris, cela confirme la dimension professionnelle d’i24News. Donc ne brûlons pas les étapes, il est un peu tôt pour entrer dans les détails mais nous comptons atteindre l’équilibre en quatrième année, c’est à dire en 2017.

Tel-Avivre : Merci de votre accueil Franck et Behatslaha ,  longue vie à i24 News

Propos recueillis par H.P. Benhamou pour Tel-Avivre-

Print Friendly, PDF & Email

3 COMMENTS

  1. Que d’autosatisfaction !!! Et que de contre-vérités. Si F. Melloul a vu un changement dans l’attitude du quai d’Orsay qu’il vienne donc voir ce qui se passe au Consulat à Jérusalem par exemple (Il est vrai que pour la France ce consulat n’est pas en Israël).
    D’un micro-trottoir que j’ai réalisé, il appert que les francophones d’Israël ne voient pas beaucoup de différences dans la présentation ou le vocabulaire de cette chaîne par rapport aux autres. Qu’attendre de plus quand on a été diplomate en France et collaborateur de Villepin ?
    Enfin, si TelAviv.com veut servir la soupe de cette chaîne, alors que l’on précise en en-tête qu’il s’agit d’un publi-rédactionnel.

  2. j aurais voulu savoir i24 dans quelle chaine de HOT quel n0. se trouve tel.
    f24 c est connu je n ai pas trouve i24?
    Amities ..

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here