Photo CaroleIl y a quelques semaines, nous vous parlions de Myriam et Jérôme qui avaient fait leur alya, il y a tout juste un an et déjà créé leur boutique de location de vélo électrique. Et bien il semble que la » promo d’olim été 2012″ ait été un bon cru d’entrepreneurs puisque cette semaine nous vous présentons Carole, qui, elle aussi a fait son alya en août dernier (le 23 pour être précis !).

Carole Cohen est arrivée en Israël avec son mari et une de ses filles;  ils ont rejoint leur fils qui leur avait ouvert la voie un an plus tôt.

Bien décidé à s’intégrer, ils entament les cours intensifs d’hébreu à l’oulpan, observent activement le marché de l’emploi et le marché israélien tout court. Il faut dire que Carole et Claude (son mari) ont du déjà apprendre à s’adapter à plusieurs reprises : Paris puis Barcelone puis Strasbourg avant d’arriver à Tel Aviv.

C’est d’ailleurs à Barcelone que Carole se découvre cette passion pour la création. Dans un premier temps pour les objets de déco puis pour les bijoux. « C’est la lumière, l’atmosphère de Barcelone qui m’a donné cette énergie et cette envie de créer. Au début je l’ai fait pour moi et puis lorsque je portais une de mes créations, mon entourage me demandait toujours où j’achetais mes bijoux, c’est comme ça que tout à commencé . Ici aussi lorsque je porte une de mes création, on me demande si je l’ai acheté en France ou si je l’ai trouvé ici…alors je me suis dit pourquoi pas me lancer? » nous a confié Carole.

Microsoft PowerPoint - Telavivre.pptxCarole a donc suivi les cours de MATI animés par Mylène Rybski pour les Olim hadashim qui veulent s’installer à leur compte.  C’est là qu’elle rencontre Alexandra (de Secret Dressing) et  Fabien (de Hashkey). Ils s’entraident, unissent leurs forces et leurs idées et se lancent ….

Personnellement ce que j’aime dans ces rencontres avec les olims « entrepreneurs » c’est leur enthousiasme bien sûr mais cette capacité à innover ou importer des concepts nouveaux en Israël, soucieux d’apporter leur contribution à l’évolution et l’économie du pays.

Carole et ses acolytes  non seulement se lancent mais font la promotion d’un concept encore peu développé en Israël et qui connait un franc succès en Europe, notamment auprès des marques de luxe : les magasins éphémères.

L’idée est simple, ils organisent une vente privée de leurs collections dans une boutique, au 69 boulevard Rotschild,  qu’ils vont occuper et décorer uniquement pour l’occasion et sur un laps de temps très court.

Mais assez parlé voici quelques photos pour vous donner un avant gout des créations de Carole et l’invitation à la vente privée.

Microsoft PowerPoint - Telavivre.pptx

J’espère que vous serez nombreux à encourager leur enthousiasme et leur initiative en leur rendant visite dans leur boutique éphémère du  25 au 31 août 2013

 Microsoft PowerPoint - Telavivre.pptx

 

Microsoft PowerPoint - Telavivre.pptxMicrosoft PowerPoint - Telavivre.pptxMicrosoft PowerPoint - Telavivre.pptx

 

 

 

 

 

 

 

Nina Sitbon pour Tel-Avivre.com

 

Print Friendly, PDF & Email