La société chinoise BYD vient de livrer ce lundi à la compagnie Dan, un autobus électrique.

byd2

Cette livraison n’est que le préambule de ce qui devrait être une révolution pour les grandes villes israéliennes.
C’est la ville de Tel Aviv qui a commandé auprès du constructeur chinois plusieurs autobus pour une valeur globale de 400 millions de shekels reparties sur 5 ans.
Les avantages sont nombreux
– les autobus bus auront  une autonomie de 250 kilomètres, ils n’utiliseront quasiment que de l’électricité et n’auront pas besoin de rouler au diesel.
– Le coût relatif à l’entretien est, selon BYD, moins cher de 25 % par rapport aux bus classiques.
– Les bus électriques sont bien évidemment non polluant ce qui n’est pas du luxe, il suffit de marcher sur Allenby à 16: 00 pour se rendre compte de la pollution que dégagent les bus traditionnels…
– Les bus électriques sont dix fois plus silencieux que les bus roulant au diesel.
– Le coût de la recharge est trois fois moins cher que le coût du diesel

Bref, autant dire que le progrès cette fois nous vient de Chine autant  pour notre confort que pour notre porte-monnaie !

Max Tordjman pour Tel-Avivre-

Print Friendly, PDF & Email

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here