Le nouveau grand rabbin ashkénaze David Lau a appelé les étudiants d’une yeshiva à rester dans leurs maisons d’étude autant que possible au lieu d’être vus en public inactifs, afin de ne pas donner l’impression que la demande d’exemption de service militaire ne soit pas justifiée.

 

David_Lau

 

David Lau a parlé aux étudiants de la yeshiva  Beit Matityahu Yeshiva, dont il est diplômé. Il a dit qu’il trouvait difficile de soutenir le fait que « l’étude de la Torah est leur profession » alors que certains d’entre eux sont en dehors de la yeshiva et se prêtent à des divertissements inappropriés.

À titre d’exemple, le rabbin a mentionné un passe-temps bien connu des étudiants de yeshiva: regarder les matchs de basket des Maccabiah Tel-Aviv dans les lieux publics. Il a dit que quand on lui demande d’expliquer le problème, il n’a pas vraiment de réponse à cette question.

«Même nos supérieurs ont honte d’aller là-bas à ces heures », ont déclaré les étudiants de la yeshiva.

«Combien de fois je peux dire qu’ils vont écouter un Dvar Torah? , « nous devons être prudents, je ne parle pas de tout interdire mais, je parle de ce que Dieu nous demande de faire. Nous connaissons des moments difficiles, c’est pourquoi les étudiants doivent se concentrer sur l’étude de la thorah pour ne pas être discrédités par l’extérieur qui ne cesse de nous juger. « 

Pour recevoir nos nouveaux articles au quotidien, cliquez ici

Le nouveau grand rabbin a conclu en affirmant que « si les étudiants de la yeshiva sont vus en dehors de leurs maisons d’étude, ils montrent aux gens que l’étude de Torah n’est pas exclusive à leur vie et la plupart de nos adversaires pourraient utiliser cette preuve contre nous.  » a-t-il ajouté. 

Max Tordjman pour-Tel-Avivre-

Print Friendly, PDF & Email

1 COMMENT

  1. Malheureusement, cette position du nouveau rabbin ne modifiera en rien l’image que nous avons tous de ces milieux orthodoxes.
    Ancien orthodoxe, vivant en France, je peux attester que ces milieux ne nous sont absolument indispensables, pas même nécessaires.

    La plupart de nos grands maîtres, la plupart de nos grands sages ont toujours mélangé la vie professionnelle avec l’étude.

    Dans ce magnifique pays qu’est Israël, où il y a tant à faire, se réfugier dans une maison d’études apparaît plus que jamais inadapté.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here