Des nouveaux systèmes d’alarme pour empêcher l’oubli des petits dans les voitures sont à l’étude, la technologie est sans doute la réponse à ce terrible accident.

Ces deux dernières semaines, trois jeunes enfants en bas âge sont morts de déshydratation car ils avaient été oubliés par leur parents dans la voiture. Pour résoudre ce problème, une nouvelle technologie est en cours de réalisation. 

child-minder-מערכת-מצילת-חיים-מונעת-השארת-ילדים-ותינוקות-ברכב-נעול-2-copy-635x357

Malheureusement, l’oubli d’ un enfant dans un véhicule fermé est devenu quelque chose de courant : dans les cinq dernières années, il y a eu plus de 200 oublis d’enfants dans les voitures familiales ou dans les cars scolaires. 11  morts ont été déclarés, les autres ont survécu par miracle.

Les raisons de ces incidents dramatiques sont aussi nombreuses que le nombre de parents et de chauffeurs d’autobus impliqués : un appel téléphonique précipité, une réunion, ou tout simplement un moment d’inattention.

Une loi existe contre ce genre de négligence, mais quand trois enfants meurent en quinze jours, après avoir été laissés dans une voiture en plein soleil, cela devient une question politique. Au cours des derniers jours, les particuliers et les organisations, ainsi que des groupes gouvernementaux, ont réfléchit à des solutions pour palier le problème et éviter qu’il ne se reproduise.

La technologie est-elle la solution?

Michael Eisenberg: «Nous sommes à la recherche de quelqu’un qui proposerait et développerait un système d’alarme ou autre pour sauver les bébés qui sont accidentellement laissés dans les voitures. Nous sommes prêts à soutenir financièrement quelqu’un qui proposerait une solution valable. Nous sommes tous responsables les uns des autres et encore plus des enfants qui ne peuvent s’auto gérer. »

Il y a déjà de nombreux systèmes  technologiques que les parents et les pilotes peuvent utiliser avec succès. Un système est actuellement importé en Israël : un add-on clip que vous mettez sur le siège auto du bébé qui est connecté à un capteur sans fil  dans une télécommande porte-clés. Si le conducteur s’éloigne du clip qui est encore relié au siège, une alarme se déclenche, rappelant au conducteur de défaire le clip et de détacher l’enfant.

Un produit israélien appelé Kidetect agit d’une manière similaire : un capteur positionné sur le siège déclenche une alarme sonore quand l’enfant est sur son siège et que le véhicule reste immobile pendant quelques minutes.

Il existe également une application mobile bébé rappel, disponible gratuitement pour l’iPhone et pour les appareils Android. L’application d’origine israélienne va simplement vous alerter pour sortir les enfants hors de la voiture quand vous arrivez à destination, l’alerte est basée sur la quantité de temps qu’il faut pour arriver.

Pour recevoir nos nouveaux articles au quotidien, cliquez ici

De nouveaux systèmes sont en cours de réalisation. L’un d’entre eux a été mis au point  par deux étudiants du village arabe au nord d’Israël, Sakhnin et a été choisi comme meilleur projet 2013.

En réponse à la mort d’un bébé laissé dans une voiture il y a plusieurs années à Nazareth, Alla Khalaila et Hadi Hiadry ont développé un système de sécurité : un ensemble de capteurs qui alertent le conducteur via une alarme, si un enfant a été oublié  et qui peut également ouvrir automatiquement les fenêtres.

L’idée de Khalaila et Hiadry, ainsi que d’autres systèmes, sont sur le groupe facebook « safe children ». Il rassemble les informations concernant tous les systèmes d’alerte disponibles, afin de répandre l’idée dans les médias et de sensibiliser les israéliens à la gravité du problème.

Il y a quelques semaines, Yariv Levin Knesset et Orly Levy-Abekasis  ont proposé une législation qui obligerait les enseignants de maternelle à appeler les parents si l’enfant est absent en classe, au cas où  le conducteur de bus ou le parent aurait laissé l’enfant dans la voiture. L’appel « prend juste deux minutes, mais il peut sauver une vie », a souligné Levy-Abekasis.

Pendant ce temps, le ministre des Transports Yisrael Katz a dit qu’il s’occupait aussi de l’affaire en collaboration avec le Bureau de normalisation pour élaborer une norme sur les systèmes d’alerte. Une fois qu’elle sera en place, les systèmes sont susceptibles d’être inclus dans la vente des véhicules neufs.

Diane Cohen pour-Tel-Avivre-

Print Friendly, PDF & Email

1 COMMENT

  1. J’ai moi même développé un système ( à l’état de prototype) bon marché, efficace et seulement soumis à une licence (Creative Commons) permettant a tout un chacun de le construire, modifier, etc…
    C’est ici (ce n’est pas une pub interressée) : http://941jours.blogspot.com
    Merci de le signaler à toute personne intérressée
    Papy De Yannis

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here