La cour fédérale de Tel-Aviv a approuvé hier un accord visant à déplacer l’aéroport de Sde Dov au nord de la ville de Lod, afin de libérer un espace pour la construction de 16.000 logements.

L’accord entre le ministère des Finances, l’Administration des Terres d’Israël et les autorités locales a établi  le niveau de participation du secteur privé dans le financement du déménagement de l’aéroport. Les propriétaires privés fourniront 20 millions de shekels, tandis que le ministère des Finances payera le reste.

Yair Lapid le ministre des Finances, a salué la décision qu’a prise le ministère des Finances concernant la participation aux frais des propriétaires privés.

« Déplacer Sde Dov du coeur de la ville à l’aéroport international Ben Gourion va permettre de construire des milliers de logements, ce qui augmentera l’offre et sera bénéfique pour les prix des logements inférieurs », a déclaré Lapid.

Le projet s’ajoute au « plan global » de logements approuvé en juin pour augmenter l’offre de logements, tant pour la vente que pour la location, 150.000 logements sont prévus d’ici dix ans. Un des objectifs est de construire dans les endroits très prisés par les clients.

L’aéroport Sde Dov se charge principalement des vols intérieurs vers Eilat et quelques destinations du Nord. Il est également utilisé par l’Armée de l’Air d’Israël.

L’aéroport est situé  le long d’un tronçon de la plage au nord de Tel-Aviv, bloquant l’accès entre la mer et le quartier de Ramat Aviv et coupant la continuité entre le centre commercial et une série de nouveaux bâtiments résidentiels le long de la frontière nord.

La Banque d’Israël a longtemps conseillé d’augmenter l’offre de logements afin de réduire les prix, une question qui a été au cœur des revendications sociales de 2011.

Sarah Maarek pour-Tel-Avivre-

Print Friendly, PDF & Email