Lundi, la Knesset a approuvé un projet de loi qui permet à la police d’entrer dans des maisons privées si leurs propriétaires enfreignent  le règlement sur le bruit.

police

 

Le projet de loi, dont nous avions parlé le 7 juin dernier qui a été présenté par la députée des affaires intérieures de la Knesset Miri Regev et le comité de l’environnement, a été soutenu par 47 députés. Seuls quatre députés ont voté contre. La loi est donc votée.

Cela permet à la police d’entrer dans les propriétés uniquement si le volume sonore porte préjudice au bien-être public. L’agent doit se signaler avant de s’introduire dans les maisons.

Au cours des délibérations du comité, les représentants de la police ont poussé la législation, en disant que  286.000 plaintes pour tapage nocturne sont déposées chaque année. La police a déclaré que dans la plupart des cas, les personnes qui enfreignent les règlements sur le bruit empêchent les agents de pénétrer dans les maisons.

Max Tordjman pour-Tel-Avivre-

Print Friendly, PDF & Email

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here