Mardi, la peinture la plus chère jamais vendue en Israël,  a été achetée pour 31,4 millions de shekels (environ 8,5 millions de dollars).

 meshulam_riklis2010

 

Le tableau, « Portrait de Anne Bjarne » d’ Amedeo Modigliani en 1919, a été vendu par téléphone à un homme d’affaires juif français. Meshulam Riklis, le vendeur, est un milliardaire israélo-américain, qui avait conservé la fameuse pièce dans son domicile aux États-Unis.

Riklis avait acheté la peinture il y a 30 ans à New-York pour environ 1 million de dollars.

«Ce n’est pas notre seul Modigliani, » a déclaré sa femme Tali mardi. « Ce n’est pas non plus le tableau le plus cher que nous possédons. »

«Nous avons décidé de mettre la peinture en vente dans le cadre du Fonds de la dignité, tout l’argent sera reversé aux services culturels des Centres Beit Halochem qui s’occupent des handicapés de guerre, les anciens combattants de Tsahal. »

Le tableau a été vendu par les enchères Matsart. Trois autres personnes étaient en course,  un israélien, un chinois et un espagnol, mais c’est finalement le français qui a remporté le précieux objet.

«C’est l’oeuvre artistique la plus chère jamais vendue en Israël», explique Shmuel Bahagon, conseiller stratégique de la maison des enchères. » Cela prouve que le marché de l’art attire les investisseurs de partout dans le monde. »

Le record israélien est encore loin derrière le record mondial : le tableau le plus cher du monde, « Le Cri » d’Edvard Munch, a été vendu il y a un an pour 120 millions de dollars.

Dan Amsellem pour-Tel-Avivre-

Print Friendly, PDF & Email