Depuis plus de deux millénaires, les Juifs ont vécu dans la « Ville éternelle ». La communauté juive de Rome est l’une des plus anciennes du monde et remonte au 2 ème siècle avant notre ère. Judah Maccabée envoya des émissaires en -161 et dans les décennies suivantes, d’autres délégations ont établi des colonies juives. 

Rome

 

Quand les Romains ont envahi la Judée en – 63 , les Juifs prisonniers de guerre ont été esclaves dans la ville et ont augmenté la population. Durant la seconde partie du 1er siècle de notre ère, la communauté juive de Rome a  fermement ancré ses racines. Cependant, comme le christianisme s’est répandu au cours des siècles suivants, la persécution juive a augmenté de manière forte. Pendant son règne, Constantin le Grand (306-336 CE) a limité les droits des Juifs. Le christianisme s’est imposé comme la religion officielle de l’Empire romain et la discrimination juive s’est renforcée de pape en pape.

Bien que l’antisémitisme ait énormément sévi à Rome,  la Renaissance, dans l’ensemble, fut une période faste pour les Juifs.

 

Ghetto juif de Rome

Tout a changé  lors de la Réforme. En 1555, le pape Paul IV a décrété que tous les Juifs devaient être séquestrés dans un ghetto romain. Plus de 4000 personnes ont été forcées d’occuper une petite surface dans le quartier de Trastevere. Les juifs ont habité le ghetto pendant trois siècles. Ce n’est qu’avec l’unification de l’Italie en 1870 que le ghetto fut démantelé.

Pourtant, avec la montée du fascisme au 20e siècle, la population juive de Rome a une fois de plus été confrontée à l’antisémitisme et aux affronts. Mussolini a promulgué une série de lois antisémites qui gagnèrent la faveur d’ Hitler. En 1943, lorsque les nazis ont envahi l’Italie, les Juifs ont été victimes du pire. En tout, près de 8000 Juifs italiens sont morts dans l’Holocauste.

 

La Grande Synagogue

Aujourd’hui, Rome a une population juive qui ne cesse de croître, d’environ 15.000 personnes. La ville compte plus de 13 synagogues, dont la plus importante est » la grande synagogue de Rome ». L’organisation communautaire principale est « l’Unione delle Comunità Ebraiche Italiane » (UCEI) qui publie aussi un journal national juif « Pagine Braiche ».

Les sites touristiques juifs ne manquent pas à Rome. La  Synagogue Ostia Antica aux abords de la ville est à découvrir absolument, c’est une des plus vielles synagogues du monde . En 1961, les ruines d’une synagogue datant du 4 ème siècle ont été découvertes sur le site. Les voyageurs peuvent profiter des visites pédestres guidées sur le site de la synagogue. La société propose également des randonnées dans le Ghetto de Rome,à  l’Arc de Titus et au Colisée.

Pour les gens qui mangent casher, il y a beaucoup d’options à Rome. L’accueil à Rome  est un bed & breakfast casher. De même, Little Queen est une chambre d’hôtes située au coeur du quartier juif de Rome. Il y a aussi le Migdal Palais Hotel qui propose une cuisine casher. Le restaurant La taverna del Ghetto offre une cuisine juive romaine et le quartier juif recèle de boulangeries,  pizzerias et  épiceries fines casher.

Malgré des périodes de discrimination et d’antisémitisme, la communauté juive a survécu et fait maintenant partie intégrante de la mosaïque culturelle qu’est Rome.

Dan Amsellem pour -Tel-Avivre

Print Friendly, PDF & Email

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here