ECA International, spécialiste de la gestion de l’expatriation dans le monde entier, a publié  les résultats de sa dernière étude sur le coût de la vie des expatriés.

TEL-AVIV-LIVE-pour-FB-20

Réalisée à partir d’un panier moyen composé de biens de consommation et de services communément consommés par les expatriés, l’étude compare le niveau de prix dans plus de 400 villes du monde.  Il est important de noter que l’étude n’inclut pas le prix des transports, le logement ou la scolarisation.

Après trois ans à la tête du classement, Tokyo n’est plus la ville la plus chère du monde, et c’est Oslo qui passe maintenant en tête de liste.

Etonnant, Luanda, la capitale de l’Angola, est la ville d’Afrique au coût de la vie le plus élevé  et figure même au 2ème rang mondial. Une situation qui s’explique par des coûts d’exportation et de transports très élevés pour les matières premières et les produits de consommation communs.

Notre chère Tel Aviv demeure quant à elle, la ville la plus chère du Moyen Orient en se positionnant au 37ème rang dépassant Dubaï qui se classe  au 174e rang.

Téhéran, la capitale de l’Iran, devient la ville la moins chère pour les expatriés.

Paula Chiche pour – Tel Avivre –

Print Friendly, PDF & Email