Le ministre adjoint de la défense, Danny Danon a été élu à la tête de la convention du Likoud mardi soir avant le vote crucial de dimanche pour la présidence du comité central du Likoud.

F130610MA3311-635x357

L »éventuelle victoire de dimanche face à ses deux adversaires  moins populaires apparaîtrait comme une consécration. Elle lui permettrait de contrôler l’appareil interne du parti au pouvoir et de paralyser toute initiative qui nécessite l’approbation des 3500 membres du comité.

Initialement, Netanyahu avait l’intention de se présenter contre Danon pour prendre la tête de la convention du Likoud, mais il a retiré sa candidature cette semaine pour s’épargner une défaite embarrassante. La victoire de Danon mardi est largement symbolique, car la convention se termine la semaine prochaine. Il a remporté 85% des suffrages, sur 27% des membres du Likoud admissibles votants.

Dimanche, les adversaires de Danon seront Michael Fuah, un membre du groupe national du leadership juif orthodoxe et  le maire de Ness Ziona, Yossi Shavo. Ni l’un ni l’autre n’appartiennent au camp de Netanyahu.

Mardi, dans un discours devant les militants du parti, Danny  Danon s’est engagé à revitaliser et à dynamiser le parti s’il était élu président du comité central.

« Les résultats d’aujourd’hui sont clairs: Le Likoud est de retour sur le terrain », a t-il dit lors d’une réunion des militants du parti. »Nous allons donner au Likoud un esprit de vie jeune et idéologique».

Faisant allusion au fait qu’en tant que président, il aura le pouvoir de s’opposer à toute initiative diplomatique présentée par Netanyahu, Danon a ajouté: «Si dans quelques jours à partir de maintenant, il y a un plan nouveau diplomatique , il sera soumis au vote, simplement parce que c’est l’essence de la démocratie « .

Dans une interview, Danon a affirmé que le Likoud et la coalition au pouvoir se sont opposés à la solution de deux Etats et bloqueraient la création d’un Etat palestinien si la proposition devait être votée. Cette entrevue a entraîné une vague de commentaires, mais a aussi incité les autres membres de la coalition à exprimer leurs réserves au sujet de Etat palestinien.

Diane Cohen pour-Tel-Avivre-

Print Friendly, PDF & Email