Un nouveau rapport troublant présenté au gouvernement israélien démontre que  26% des Juifs d’Europe ont été harcelés dans la dernière année. Beaucoup envisagent même de faire leur aliyah car ils ne se sentent plus en sécurité. L’enquête a été réalisée pour le compte de l’Agence européenne des droits fondamentaux dans neuf pays d’Europe.

663px-Judenstern_JMW

Ce rapport troublant présenté au gouvernement dimanche atteste ce que beaucoup de juifs vivant en Europe ont ressenti ces derniers mois : l’antisémitisme sur le vieux continent est à la hausse et atteint de nouveaux records.

Selon ses principales conclusions, 26% des Juifs ont souffert de harcèlement antisémite au moins une fois dans l’année écoulée, 34% ont connu un harcèlement au cours des cinq dernières années, 5% ont déclaré que leur propriété a été intentionnellement vandalisée parce qu’ils sont juifs et environ 7% ont été physiquement blessés ou menacés au cours des cinq dernières années.

En conséquence, 40% à 50% des Juifs de France, de Belgique et de  Hongrie ont déclaré qu’ils envisageaient à terme d’émigrer en Israël car ils ne se sentaient plus en sécurité. Selon les auteurs du rapport, les Juifs d’Europe parviennent à la conclusion que la situation ne fera qu’empirer. D’après les chiffres du rapport, environ 300 familles juives ont immigré de France à Montréal récemment, et 120 autres ont immigré à Londres.

Compte tenu de la situation, le JPPI (The Jewish People Policy Institute) estime que beaucoup de Juifs se pencheront sur l’idée d’immigrer en Israël, et recommande que le gouvernement israélien prenne plusieurs mesures afin d’encourager cette tendance. Comme par exemple, supprimer les obstacles bureaucratiques pour la reconnaissance des diplômes universitaires obtenus à l’étranger, faciliter la venue des immigrants ayant des professions exigeant une autorisation, et éviter que tous les immigrants soient enrôlés automatiquement dans l’armée.

Nouveau, des articles paraissent tous les jours sur Tel-Avivre pour les recevoir, inscrivez-vous à notre Nouvelle Newsletter.

Le JPPI suggère également l’assouplissement de la conversion religieuse et souhaitent encourager la conversion des non-juifs (de partout dans le monde) qui sont mariés à des Juifs.

Alexandra Mathiot pour – Tel Avivre –

Print Friendly, PDF & Email

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here