La police néerlandaise a demandé à Israël de l’aider à compléter l’enquête sur les agissements d’un professeur qui réside aujourd’hui à Tel-Aviv soupçonné d’avoir agressé des élèves dans une école juive près d’Amsterdam.

 

corps-enseignant

 

L’homme, identifié seulement sous le nom d’Ephraim S. », a immigré en Israël l’an dernier après avoir été congédié de son poste d’enseignant à l’école Cheider de Buitenveldert près d’Amsterdam. L’école orthodoxe compte 200 élèves âgés de 2 à 18 ans. Selon la journaliste Iris Cohen, le suspect âgé d’une vingtaine d’années, a été licencié de l’école pour « conduite inappropriée », mais donne actuellement des cours privés en Israël.

Un certain nombre de familles et d’ élèves ont porté plainte à la police contre les enseignants, y compris un élève de 16 ans qui subissait des attouchements sexuels. Le professeur a quitté les Pays-Bas pour Israël après la déposition des plaintes, avant que les autorités n’aient émis un mandat d’arrestation. Rabbi Binyomin Jacobs, chef interprovincial du rabbinat de Hollande et membre du conseil d’administration de l’école, dit que l’école a porté plainte contre l’enseignant dès que les allégations ont fait surface. «Dans la seconde où la première plainte a eu lieu, nous avons consulté le code civil et agi en conséquence pour que tout soit fait dans les règles. » a déclaré le rabbin.

Le suspect a travaillé pendant environ un an en tant que professeur à l’école primaire, a t-il ajouté. Jacobs a déclaré que l’affaire «a suscité la panique chez certains enseignants, qui ont maintenant peur que leurs élèves aient été molestés ». Le journal néerlandais a contacté le professeur par l’intermédiaire de son avocat, mais il a refusé de commenter les allégations. Jacobs a déclaré que l’homme avait nié les accusations lorsqu’elles ont refait surface.

Il est encore impossible de savoir si les Pays-Bas demandent l’extradition de l’enseignant.

Sarah Maarek pour -Tel-Avivre-

Print Friendly, PDF & Email