Ce n’est pas si fréquent que la rédaction de Tel-Avivre reprenne  un article écrit par un autre journal, et encore moins par MEDIAPART, comme quoi tout arrive, voici un article sur les défenseurs des droits de l’homme écrit sur un Blog de MEDIAPART…lisez le, c’est édifiant.

Boycott d’Israël : pour les droits de l’homme !

Les militants pour le boycott contre Israël le jurent souvent : leur seul objectif est de défendre les droits fondamentaux des Palestiniens et – en aucun cas – leur motivation puise sa source dans une quelconque rancoeur à l’encontre des Juifs.

Connaissant l’état des droits de l’homme et la forte corruption à Gaza – dirigé par le Hamas – et en Cisjordanie – contrôlée en partie par la police palestinienne et Mahmoud Abbas, un jeune palestinien – Nizar Banat – a profité d’une rencontre organisée à Bethlehem (en Cisjordanie) par les militants du boycott contre Israël pour faire passer son message.

Lors de cette rencontre (organisée le 8 juin 2013), le ministre palestinien de l’économie – Jawad Naji – s’est exprimé sur l’importance de l’action des militants pour le boycott.

C’est à cet instant que Nizar Banat s’est emparé du micro afin de critiquer Mahmoud Abbas et l’Organisation pour la Libération de la Palestine (OLP) : corruption, atteinte aux droits de l’homme… les critiques ne manquaient pas.

BU-LogoCe discours ne fut pas apprécié par le ministre de l’économie qui quitta immédiatement la salle de conférence au sein de l’Université de Bethlehem.

Après le départ du ministre, les participants – avec l’aide du service de sécurité – ont attaqué physiquement Nizar Banat.

Blessé à la tête et aux jambes, le défenseur des droits des Palestiniens a été hospitalisé. Sa vie n’est pas en danger.

Je ne doute pas un instant que les défenseurs du boycott contre Israël – ainsi que les autres militants de la cause palestinienne – vont dénoncer cette atteinte aux droits de l’homme. Qu’ils soient menacés par Israël ou par les autorités palestiniennes, les droits de l’homme devraient toujours être défendus, n’est-ce pas ?.

Pour recevoir les nouveaux articles de Tel-Avivre, une fois par jour, inscrivez-vous à notre Nouvelle Newsletter.

Trois jours après ces faits, je n’ai encore relevé aucune condamnation de la part des militants de la cause palestinienne et des défenseurs du boycott contre Israël. Bien sûr, leur motivation n’a rien à voir avec une quelconque rancoeur à l’encontre des Juifs ; ils ne sont intéressés que par les droits de l’homme, certains droits de l’homme.

Blog Mediapart par Lucas Martin – Tel-Avivre 

Print Friendly, PDF & Email

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here