Un nombre record de 100.000 personnes en provenance d’Israël et de l’étranger ont participé à l’annuel Tel Aviv Gay Pride.

People surround a float as it is driven down a street during an annual Gay pride parade in Tel Aviv

La manifestation a eu lieu comme prévu, ce vendredi, malgré les arrestations effectuées en début de semaine dans le cadre de la fusillade de 2009 au Bar Noar, un bar gay de Tel Aviv.

Des milliers de personnes se sont entassées dans le parc Meir Gan dans le centre de Tel-Aviv, qui était le point de départ des festivités. On a pu y voir des spectacles de musique, des stands représentant les différentes organisations locales mais aussi des discours de personnalités publiques telles que le maire de Tel Aviv, le ministre des Finances Yair Lapid, le ministre de la Justice Tzipi Livni et d’autres personnalités politiques de différents partis.

Malgré l’ambiance festive, certains dirigeants politiques n’ont pas reçu un accueil des plus chaleureux. Quand Lapid, qui était le premier homme politique de haut rang à parler, a pris la parole, il ne lui a pas été possible de commencer son discours.

Les spectateurs ont scandé «Il n’y a pas d’avenir avec Lapid et Bibi ». Lapid se tenait en silence sur la scène attendant que la foule lui permette de prendre la parole.

Finalement Lapid est sorti de son silence et a déclaré que « aucun cri ni huée ne m’empêchera de soutenir la communauté LGBT. »

Ajoutant qu’il est venu à la parade pour parler des «droits des homosexuels de se marier et d’adopter des enfants », et « qu’il était fier de la communauté gay israélienne »

Même l’ambassadeur américain, Dan Shapiro, a  fait son apparition, vêtu d’un T-shirt pour l’occasion, en disant à la foule que le président américain Barack Obama envoie ses « chaleureuses salutations. »

Les militants et sympathisants homosexuels, entourés de drapeaux arc-en-ciel, ont ensuite défilé dans un cortège de chars à travers la ville balnéaire, sur fond de musique électronique.

En plus des milliers de participants israéliens, plus de 25000 touristes étaient attendus pour la gay pride de Tel-Aviv, dont le premier couple homosexuel marié en France, invité par la municipalité.

«Tel-Aviv est une ville pluraliste qui défend les droits des homosexuels. Lorsque nous avons appris qu’un couple d’homosexuels s’était marié en France, nous avons pensé qu’il n’y aurait rien de plus romantique et approprié à l’occasion que de les inviter à passer leur lune de miel à Tel-Aviv pendant la gay pride», a expliqué Mme Marcus, la chargée de la communication internationale pour la mairie.

Sarah Maarek pour – Tel Avivre –

 
Print Friendly, PDF & Email