La 52e édition annuelle du salon du livre en Israël a lieu en ce moment, dans cinq villes : sur la Place Rabin de Tel-Aviv, au Liberty Bell Park de Jérusalem ainsi qu’à Ramat Gan, Holon et Kfar Saba. Dans les jours qui suivent, l’événement se déroulera dans 40 autres villes.

 slogan

Depuis longtemps, la semaine du livre n’attire plus les visiteurs pour les réductions mais pour son aspect festif. Cela est dû au fait que des rabais sont proposés par les grandes éditions toute l’année, y compris pendant la Semaine du livre. Pour séduire les clients, les salons du livre offrent une variété d’événements culturels autour des livres : des spectacles de théâtre pour les enfants inspirés des grands classiques de la littérature, des rencontres avec les auteurs, des conférences sur les livres et la vie des auteurs, ainsi que des lectures orales.

Pour recevoir les nouveaux articles de Tel-Avivre, une fois par jour, inscrivez-vous à notre Nouvelle Newsletter.

Mardi, la Knesset a organisé son événement « le livre à lire absolument », qui a été lancé par le député Uri Orbach. Des membres de la Knesset ont lu des extraits en prose et en poésie qui leur sont chers. Limor Livnat la ministre de la Culture a lu le poème «Comme une lanterne dans la nuit», écrit par son père, Azriel Livnat, il y a 66 ans. Le poème dédié à ses parents (la grand-mère et grand-père du ministre), a été écrit dans un centre de détention en Erythrée où Azriel Livnat avait été exilé par les Britanniques, avec ses camarades de l’Irgoun et du Lehi, milices souterraines pré-étatiques.

פתיחת שבוע הספר

Avant la lecture, le Comité de la Culture et de l’éducation de la Knesset a ouvert sa séance par une discussion intitulée «Perception de l’autre dans les œuvres de Dvora Omer». Le ministère de la Culture et des Sports a décerné le prix annuel de la littérature jeunesse à Omer.

 Une enquête sur la fréquentation des bibliothèques révèle qu’il y a plus d’un million de lecteurs actifs qui se rendent dans les bibliothèques en Israël, et que 12,6 millions de livres ont été empruntés au cours de l’année écoulée.

Selon les statistiques du ministère de la  Culture et  du Sport, il y a eu une augmentation de 25% des emprunts en bibliothèque au cours des quatre dernières années.

En l’honneur de la semaine du livre, les scouts israéliens ont lancé un projet visant à recueillir des livres usagés dans leurs quartiers, à les réparer et à les donner à des organismes à but non lucratif qui aident les enfants hospitalisés et ceux qui sont dans le besoin. Le projet débute cette semaine et se poursuivra jusqu’à la fin du mois.

Sarah Maarek pour -Tel- Avivre- Infos Ville-

Print Friendly, PDF & Email

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here