Près de 3000 taxis transportent tous les jours les habitants et les touristes de Tel-Aviv. Ainsi, les autorités de la municipalité ont décidé d’interviewer ces conducteurs et d’en faire de véritables ambassadeurs de la ville.

taxis

Il y a quelques semaines, nous avions fait un article sur la volonté de la municipalité d’impliquer les taxis de Tel Aviv dans l’accueil des touristes ; et bien il semblerait que les choses avancent à bon train, et si cet été vous remarquez un meilleur accueil de nos taxis, n’hésitez pas a nous le faire savoir. Pour l’heure voici ce qu’en pensent les chauffeurs de taxis.

Mira Marcus, directrice de la communication internationale de Tel-Aviv :

« L’initiative que nous voyons ici aujourd’hui et que nous organisons depuis le mois dernier, repose sur un stage pour les chauffeurs de taxi. Nous nous sommes rendu compte que les touristes qui viennent à Tel-Aviv ont une relation différente avec les chauffeurs selon leurs déplacements. Nous avons l’occasion de faire en sorte que les voyages en taxi soit mutuellement utiles et que les conducteurs renseignent au maximum les touristes. »

Pendant le stage, des cours d’anglais sont dispensés aux chauffeurs car c’est la base de la communication. On leur indique aussi quels sont les endroits qu’ils peuvent recommander aux touristes, en ville. Il s’agit donc d’améliorer le service au client.

Pour recevoir les nouveaux articles de Tel-Avivre, une fois par jour, inscrivez-vous à notre Nouvelle Newsletter.

Amos Gad, chauffeur de taxi:

« L’échange avec les touristes est indispensable, parfois nous leur faisons découvrir des endroits mais souvent, ce sont eux qui nous indiquent les coins sympas pas forcément connus de tout le monde mais très agréables. »

Eli Chen est chauffeur de taxi et il accueille des touristes de partout.

 « Tous les jours, je véhicule  plusieurs touristes, des Américains, des Anglais et des Français. Mais les plus nombreux sont les Américains. »

Eli dit que ses clients lui posent des questions sur la météo et sur le conflit israélo-palestinien.

 « Ils me posent des questions sur la sécurité et sur la tranquillité au quotidien à Jaffa ou à Tel- Aviv et moi, je leur réponds positivement. L’inconvénient c’est que la BBC ou CNN sont tout le temps en train de parler des problèmes de sécurité en Israël, mais nous n’en avons pas, c’est un pays relativement tranquille. »

Said, touriste russe à Tel-Aviv :

« Les chauffeurs de taxi sont en quelque sorte des hôtes… Ils représentent la ville, car ce sont les premières personnes que vous rencontrez à l’aéroport et c’est aussi les dernières que vous voyez avant avant de partir. La plupart du temps, je leur pose beaucoup de questions sur plein de choses : sur les restaurants, sur les endroits à visiter, je leur demande conseil sur les discothèques et les plages à fréquenter. Je dépends d’eux dans n’importe quel pays du monde. »

Eli Chen:

« Le chauffeur est très important pour le touriste car il  renvoie la première image du pays que la personne va enregistrer, nous devons donc être irréprochables avec nos clients. »

Dans une période où Israël est confronté à un manque de légitimation dans le monde entier, ce type d’initiative prise par la ville de Tel-Aviv est une étape très importante pour changer l’image du pays.

Maeva Tibi pour -Tel-Avivre-

Print Friendly, PDF & Email

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here