Le couturier John Galliano s’est excusé pour une série de diatribes antisémites qu’il avait prononcées  il a y a deux ans sous l’effet de l’alcool et qui ont largement décimé sa carrière.

galliano

«C’e sont les pires choses que j’ai dites dans ma vie, mais je ne  le voulais pas », a déclaré Galliano, 52 ans, dans une interview à Vanity Fair, affirmant que cette histoire l’avait fait se remettre en question et examiner son comportement.

Au cours d’un incident en 2011, Galliano a déclaré son amour pour Adolf Hitler dans un bar à Paris et a dit à des gens qu’il croyait juifs, que leurs mères auraient dû être gazées. L’incident a été filmé et largement diffusé sur Internet.

Une autre fois, il a harcelé un conservateur de musée uniquement parce qu’il était juif.

Galliano a été renvoyé de son poste international chez Christian Dior et a remis 6.000 euros d’amende aux autorités françaises. Il a également été déchu de sa légion d’honneur.

« Quand tout le monde est venu me rapporter que j’avais dit ces choses horribles, je ressassais l’histoire encore et encore dans ma tête ne sachant vraiment pas pour quelles raison j’avais agis ainsi », a t-il révélé à Vanity Fair.

Pour recevoir les nouveaux articles de Tel-Avivre, une fois par jour, inscrivez-vous à notre Nouvelle Newsletter.

Malgré ses excuses, le passé controversé de Galliano l’empêche actuellement de travailler dans l’industrie de la mode.

Le mois dernier, Parsons, la nouvelle école de design de New York, a déclaré ne pas avoir accepté de travailler avec lui car une pétition recueillant 2000 signatures avait été faite en signe de protestation contre lui. Le mouvement a été mené par des étudiants juifs.

« Nous ne voulons pas que nos frais de scolarité soient reversés à ce genre d’individu ». »En aucun cas il ne doit faire partie du personnel de la faculté de Parsons « .

Galliano a affirmé à Vanity Fair qu’il n’était pas antisémite et qu’ il avait  » essayé de savoir pourquoi sa rage était dirigée contre les juifs », a t-il dit.

Dan Amsellem pour -Tel-Avivre-

Print Friendly, PDF & Email

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here