Nouvel hôtel de luxe à Jaffa

Vingt millions de dollars ont été investis dans un projet qui devrait inclure 125 chambres dans un bâtiment historique,  38 appartements résidentiels et une aile séparée de 6 étages
the-residences-at-w-scottsdale-masthead-2L’entreprise d’investissement immobilière de New York, RFR Holding, et la chaîne d’hôtels et de complexes Starwood, ont lancé le projet d’un hôtel qui comprend des appartements de luxe à Tel-Aviv,  il est actuellement en cours de construction à l’angle de la rue Louis Pasteur à Jaffa.

L’hôtel lui-même est situé dans le bâtiment historique de l’hôpital français. A côté, dans un bâtiment séparé, plusieurs habitations vont également être construites.

La superficie totale sera de 20 hectares, et devrait comprendre 125 chambres d’hôtel dans le bâtiment historique et 38 unités d’habitation, qui seront situées dans une aile annexe de 6 étages. La taille des appartements varie de  90 à 144m2.

Selon Aube Perry, le PDG de RFR,  les prix commencent à 6 millions de dollars. Les développeurs du projet, prévu pour l’été 2015 devraient investir 50 millions de dollars. La structure comprend entre autres une église spacieuse et un grand toit avec vue sur la vieille ville et la mer. Le dernier étage sera réservé aux suites.

Pour recevoir les nouveaux articles de Tel-Avivre, une fois par jour, inscrivez-vous à notre Nouvelle Newsletter.

La société W Hotels est considérée comme l’une des entreprises leaders des hôtels de charme, et possède des hôtels dans la plupart des grandes métropoles du monde. L’hôtel à Tel-Aviv a été conçu par l’architecte britannique John Pawson.

Selon Ivy Rosen, co – fondateur et directeur du RFR basé à Manhattan, « la mise en place d’un tel projet est une étape importante, et nous sommes ravis de le faire, nous croyons aux investissements en Israël et nous avons pour but d’apporter une touche personnelle et créative à cet environnement paradisiaque. Nous voulons modifier la vision que les gens ont de Jaffa et créer un hôtel différent des autres déjà existants. «  »

Pour la population d’origine arabe, le projet ne fait pas l’unanimité surtout lorsqu’ils prétendent que l’Etat ne tient pas ses promesses en matière de construction et que leurs projets sont loin d’être prioritaires.

Selon  Stell, le président du Comité Populaire pour les questions de terre et de logements à Jaffa affirme : « Ce processus de gentrification se fait au détriment de la population locale. Nous souffrons de problèmes de logement depuis des années, et nos diverses demandes envers le ministère du logement n’ont jamais été traitées ».

 Roger Haddad  pour Tel-Avivre-

Print Friendly