Le directeur général du Ministère de la Santé  Ronni Gamzu a déclaré lundi que les licences de marijuana médicale continueront à être fournies aux 11.000 patients actuellement en droit de les obtenir. En outre, d’ici la fin de 2013, le ministère de la Santé augmentera de huit à 20 le nombre de médecins autorisés à prescrire du cannabis médical.

marijuana

«Nous avons décidé de régulariser la question du cannabis médical, mais cela prendra du temps» a déclaré Gamzu au comité de travail, de Bien-être et de Santé de la Knesset.

 «Nous n’avons pas cessé de le prescrire aux patients.  Au cours des prochains mois, nous discuterons de l’inclusion de la maladie de Parkinson dans la liste des maladies soignées par la marijuana, et d’ici là, un médecin pourra soumettre dans l’article 29, une demande de traitement. »

Des patients ont assisté à la réunion du comité, certains étaient en fauteuil roulant, d’autres consommaient du cannabis médical pour soulager leur douleur. Parmi eux se trouvait Yaakov Cohen, dont le fils de 7 ans, souffre d’un cancer du cerveau. Lui-même, souffre également d’un handicap et a consommé de la marijuana prescrite par un médecin au cours des trois dernières années. Il a déclaré que l’option de donner de la marijuana à son fils a été évoquée après avoir constaté ses vomissements incessants et son très faible poids descendu à 15 kg.

 « Il nous a fallu un mois pour acquérir l’autorisation », a t-il dit.  » Après avoir menacé de m’adresser aux médias, j’ai reçu la licence en deux heures. Pourquoi mon fils a t-il eu besoin de frôler la mort sans qu’aucun médecin ne s’en préoccupe pour qu’ils me proposent cette solution ? »

Léa Benayoun pour -Tel-Avivre-

Print Friendly, PDF & Email

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here