Un rassemblement à Tel Aviv samedi soir s’est déroulé dans la confusion totale. En effet, les manifestants ne pouvaient s’entendre sur ce pourquoi ils protestaient.

israel_protest_2011_09_03

Le rassemblement avait été organisé  dans le cadre de la série de manifestations «justice sociale» qui a débuté à l’été 2011. Cependant, de nombreux manifestants étaient venus  non pas avec des revendications contre la hausse du chômage ou les hausses d’impôts, mais contre l’occupation – la présence d’Israël en Judée et en Samarie -.

«C’était assez bizarre », déclare Noam, un activiste. Noam avait prévu de participer au rassemblement pour protester contre la hausse des impôts imminente, mais « quand j’ai réalisé que c’étaient des gens d’extrême gauche, j’ai quitté la manifestation et je suis rentré chez moi, » a-t-il dit.

« Les manifestants eux-mêmes ont été confondus», a-t-il ajouté. « Certains ne comprenaient pas s’il s’agissait d’un rassemblement d’extrême-gauche ou d’une protestation de la classe moyenne qui voulaient juste manifester contre la nouvelle donne économique».

Certains ont même essayé de concilier les deux en faisant valoir que si Israël devait quitter la Judée et la Samarie, le gouvernement serait en mesure de réduire la TVA et les autres taxes !

Ces derniers mois, ces rassemblements «de justice sociale» ont clairement manqué d’attirer la participation du public.

Alexandra Mathiot pour – Tel Avivre –

Print Friendly, PDF & Email

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here