Une lettre manuscrite par Alfred Dreyfus, un soldat juif français, condamné à tort pour trahison en 1894, a été vendue aux enchères pour près d’un demi-million de dollars à Paris.

dreyfus

La précieuse missive que Dreyfus avait envoyée depuis la prison aux représentants du gouvernement dans l’espoir d’être acquitté, a  été vendue mercredi pour 492.000 dollars lors d’une vente aux enchères organisée par  la succursale de Sotheby à Paris. Selon l’agence française AFP, qui ne nomme pas les acheteurs, il n’était pas prévu que son prix dépasse  190.000 dollars.

En raison de la politique de confidentialité de Sotheby, les médias français n’ont pas signalé les noms du vendeur et de l’acheteur ; mais selon les rapports, la vente effectuée par téléphone a été l’objet de surenchères car plusieurs personnes étaient intéressées.

AFP rapporte que le petit-fils de Dreyfus, Charles Dreyfus, a écrit une lettre ouverte cette semaine, demandant au vendeur de ne pas la  revendre, mais de la donner à un musée.

La lettre a été «probablement déposée par Pierre Dreyfus, fils d’Alfred, à la bibliothèque nationale française, en mai 1940 afin qu’ils puissent se protéger contre l’occupation allemande, »  a déclaré Sotheby . »Elle a ensuite été remise à la famille Dreyfus en 1951 et achetée par la personne qui l’a vendue à Sotheby en 1996″,  selon l’AFP.

 Alfred Dreyfus, capitaine dans l’armée française, a été condamné pour espionnage des services allemands. Il fut innocenté en 1906 après une longue bataille judiciaire en proie à des connotations antisémites, que les historiens décrivent comme un facteur déterminant du sionisme moderne et comme ayant eu une influence majeure sur Theodor Herzl – visionnaire du future Etat Juif et  journaliste autrichien qui a couvert le procès et a fondé le Congrès sioniste mondial.

L’affaire a été largement dénoncée comme un déni de justice, notamment dans «  » J’accuse « , la lettre ouverte d’ Emile Zola publiée en 1898 sur la première page du journal L’Aurore.

Diane Cohen pour Tel Avivre

Print Friendly, PDF & Email

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here