Israël a rétabli la zone de pêche autorisée aux Palestiniens au large de Gaza jusqu’à six milles nautiques, après l’avoir réduit à trois milles au mois de mars suite à des tirs de roquettes.

2010390

Selon un communiqué de l’armée, la zone de pêche a été limitée en premier lieu à cause de tirs de roquettes sur le sud d’Israël, le 21 mars.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le ministre de la Défense Moshe Yaalon ont donc approuvé l’extension de la zone de pêche dans la bande de Gaza de trois à six milles nautiques.

La restriction avait été imposée après que des terroristes aient tiré deux roquettes sur le sud d’Israël, le 21 mars. Deux roquettes tirées de la bande de Gaza gouvernée par le Hamas s’étaient donc abattues dans le sud d’Israël sans faire de blessé, au deuxième jour de la visite en Israël et dans les territoires palestiniens du président américain Barack Obama.

L’ONU et des ONG avaient d’ailleurs déploré la restriction de la zone de pêche, soulignant qu’elle intervenait en pleine « saison de la pêche à la sardine, qui représente parfois jusqu’à 70 % des prises », et que « les eaux les plus poissonneuses se trouvent au-delà de 8 milles nautiques ».

Depuis mars, il y a eu une escalade des tirs de roquettes sur le sud d’Israël, après plus de trois mois de calme complet depuis les violences de novembre qui ont pris fin avec l’accord de trêve.

Paula Chiche pour – Tel Avivre –

 

Print Friendly, PDF & Email